(Vancouver) Les Canucks de Vancouver font toujours confiance à leur directeur général Jim Benning.

Gemma Karstens-Smith
La Presse canadienne

L’équipe a annoncé mardi que l’homme âgé de 56 ans avait ratifié une prolongation de contrat de trois ans, ce qui signifie qu’il sera en poste au moins jusqu’à la conclusion de la saison 2022-23.

Benning est le directeur général depuis 2014, et il entamait la dernière année de sa présente entente.

Il avait accepté une prolongation de contrat de plusieurs saisons en février 2018 et quelques mois plus tard, il avait pris en charge les opérations hockey à la suite du départ du président Trevor Linden.

« Je crois que les propriétaires sont contents avec la direction vers laquelle se dirige l’équipe, a dit Benning. Nous voulons continuer dans cette direction et franchir une autre étape en présentant une équipe compétitive. »

Les Canucks n’ont pris part aux séries éliminatoires qu’une seule fois depuis l’embauche de Benning il y a cinq ans et l’équipe a régulièrement croupi en queue de peloton dans l’Association Ouest. Elle a notamment terminé la saison dernière avec une fiche de 35-36-11.

Le propriétaire des Canucks, Francesco Aquilini, a dit par voie de communiqué que l’expérience de Benning, ses liens avec ses pairs et ses connaissances du hockey sont « inestimables ».

« Nous sommes engagés à construire une équipe gagnante qui pourra faire partie de l’élite de la LNH pendant longtemps, a dit Aquilini. Il n’y a pas de raccourci, mais nous sommes dans la bonne voie et j’ai confiance de voir Jim nous aider à arriver à destination. »

Benning a été très actif au cours de la saison morte. Lors du repêchage de la LNH, qui a eu lieu à Vancouver en juin, il a fait l’acquisition de l’attaquant J. T. Miller du Lightning de Tampa Bay contre un choix de premier tour. La semaine suivante, il a fait le plein de vétérans via le marché des joueurs autonomes, embauchant notamment les défenseurs Tyler Myers et Jordie Benn, ainsi que l’attaquant Micheal Ferland.

Avant de rejoindre la direction des Canucks, Benning a été directeur général adjoint chez les Bruins de Boston pendant sept saisons, remportant la coupe Stanley en 2011, face aux Canucks.

Originaire d’Edmonton, Benning a aussi passé 12 saisons dans l’organisation des Sabres de Buffalo. Comme joueur, il a disputé 610 matchs dans la LNH en tant que défenseur avec les Canucks et les Maple Leafs de Toronto.

Benning a été crédité pour avoir repêché certaines des jeunes étoiles des Canucks comme Elias Pettersson, qui a été nommé recrue par excellence de la dernière saison dans la LNH.

« Nous comptons sur de bons jeunes joueurs qui seront le noyau de l’équipe pendant les 10 prochaines années comme Pettersson, Brock Boeser, Quinn Hughes et Thatcher Demko, a dit Benning. Nous avons tenté d’ajouter des joueurs autonomes pour aider les jeunes dans leur développement. Mais ce sera ultimement à nos jeunes de s’améliorer pour rendre l’équipe compétitive année après année. »

Benning a aussi été critiqué pour avoir accordé des longs et lucratifs contrats à des vétérans, ce qui pourrait lui compliquer la tâche dans la gestion de la masse salariale de l’équipe.