L’entraîneur-chef et directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda, Mario Pouliot, fait face à deux chefs d’accusation liés à la conduite d’un véhicule avec des facultés affaiblies par l’alcool.

La Presse canadienne

La nouvelle a été rapportée mardi, selon les informations obtenues par Radio-Canada.

Pouliot a été arrêté à la suite d’un barrage routier au centre-ville de Rouyn-Noranda, dans la nuit du 23 au 24 février 2019. Quelques heures plus tôt, les Huskies avaient défait les Cataractes de Shawinigan à l’aréna Iamgold.

Pouliot, les Huskies, la Ligue de hockey junior majeur du Québec et l’avocat de l’entraîneur-chef, Me Marc Lemay, ont déclaré qu’ils n’allaient émettre aucun commentaire avant la fin des procédures judiciaires.

Entraîneur-chef des Huskies depuis le début de la saison 2018-19, Pouliot a soulevé la coupe du Président et la coupe Memorial avec l’équipe, au printemps 2019. Il avait aussi mis la main sur ces deux trophées en 2018, alors qu’il dirigeait le Titan d’Acadie-Bathurst.