Source ID:b3e8f765-822e-403b-b4db-1b9acbb88b20; App Source:alfamedia

Intérêt mutuel entre Plekanec et le CH

Tomas Plekanec avait été échangé aux Maple Leafs... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Tomas Plekanec avait été échangé aux Maple Leafs de Toronto en compagnie d'un espoir, Kyle Baun, en retour du défenseur Rinat Valiev, de l'attaquant Kerby Rychel et d'un deuxième choix au prochain repêchage.

Photo Olivier Jean, La Presse

Tomas Plekanec a déjà laissé entendre qu'il aimerait redevenir membre du Canadien de Montréal et, selon son agent, cet intérêt entre le joueur et le club montréalais serait mutuel.

Rick Curran, l'agent du joueur tchèque, a confirmé vendredi à La Presse que son client désirait avant tout revenir jouer à Montréal la saison prochaine, et que c'était également le scénario souhaité par la direction du Canadien.

« Le coeur de Tomas est encore à Montréal, tout à fait, a expliqué M. Curran en entrevue téléphonique. Je crois que tout le monde sait ça. On sait aussi que le Canadien aimerait ramener Tomas dans ses rangs, la direction du club l'a déjà fait savoir. »

« Le Canadien va essayer de ramener Tomas si c'est possible de le faire. »

- Rick Curran, agent de Tomas Plekanec

Plekanec, 35 ans, a conclu la saison avec les Maple Leafs, après avoir été cédé au club torontois au mois de février. Avec sa nouvelle équipe, l'attaquant a récolté deux points en 17 matchs de saison régulière et quatre points en sept matchs des séries, mais n'a jamais vraiment pu gagner l'entière confiance de l'entraîneur Mike Babcock, qui l'a même laissé de côté en fin de saison. Il est d'ailleurs déjà acquis que le vétéran ne sera pas de retour avec les Leafs la saison prochaine.

À QUEL PRIX ?

Il est aussi acquis que Plekanec, qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet, ne peut espérer les salaires qu'il pouvait exiger par le passé ; à titre comparatif, il avait accepté une prolongation de contrat pour 12 millions sur deux saisons en octobre 2015.

Si jamais il revient à Montréal, ce sera pour un salaire beaucoup plus bas, et le clan Plekanec est bien au fait de cette réalité du marché.

« Il y a un intérêt mutuel pour un tel scénario entre nous et Montréal, mais il y a encore bien des choses qui peuvent se passer d'ici à l'ouverture du marché [des joueurs autonomes], a ajouté Rick Curran. Il est encore un peu tôt, il faudra voir comment le portrait va finir par se dessiner, il faudra voir si les pièces se mettent en place ou pas. »

Plekanec, qui avait été repêché au troisième tour par le Canadien en 2001, possède aussi l'atout de jouer au centre, une variable qui pourrait l'avantager dans ce dossier, puisque le Canadien ne déborde pas de solutions à cette position.

Rappelons que Plekanec avait été échangé aux Leafs en compagnie d'un espoir, Kyle Baun, en retour du défenseur Rinat Valiev, de l'attaquant Kerby Rychel et d'un deuxième choix au prochain repêchage. À la fin de mai, Valiev a dit oui à une nouvelle entente d'un an à deux volets avec le club montréalais.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer