Source ID:523769; App Source:cedromItem

Rene Bourque: «Nous avons su garder le cap»

Lars Eller a célébré avec ses coéquipiers après... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Lars Eller a célébré avec ses coéquipiers après avoir marqué le deuxième but du Canadien en première période.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:11552:liste;la boite:2558201:box

Multimédia

Simulateur des séries LNH 2014

Simulateur des séries LNH 2014

Prédisez vos séries de la LNH 2014! Utilisez notre simulateur pour... »

Pour un soir de fête, c'était tout de même assez tranquille dans le vestiaire du Canadien. Pas de grosse musique, et personne non plus pour y aller de déclarations à l'emporte-pièce après ce triomphe rapide aux dépens du Lightning de Tampa Bay.

«Il y a évidemment des avantages numériques qui sont plus importants que d'autres, a commencé par dire Max Pacioretty, concernant son but victorieux en fin de match. À 3-1, on pouvait déjà sentir le début de la deuxième ronde des séries, et je pense qu'on s'est mis un peu à jouer sur les talons. C'est notre travail que de marquer des buts, et c'est ce que je devais faire. J'ai vu (Thomas) Vanek lancer au but, et j'ai juste voulu sauter sur le retour.»

Pacioretty avait bien sûr reconnu le gardien letton Kristers Gudlevskis, celui-là même qui avait failli faire un miracle à Sotchi. «Cela aurait pu être une belle histoire, mais c'était mon travail que de m'arranger pour que ce ne soit pas une belle histoire», a-t-il résumé.

Comme Pacioretty, Daniel Brière a reconnu que lui et sa bande avaient peut-être un peu levé le pied lors de la troisième période.

«On s'est assis sur notre avance, a-t-il dit. On s'est mis à jouer sur les talons, à un moment donné, et dans les séries, ce n'est pas quelque chose qu'on peut se permettre de faire.»

Non loin de là, quelqu'un a parlé de 1993 au gardien Carey Price. C'est que le coup de balai d'hier soir fut le premier du CH depuis les séries de 1993, et on sait tous comment ça s'est terminé cette année-là.

Mais Price n'avait pas vraiment envie de jaser de ça. «Nous ne sommes pas en 1993, a-t-il fait remarquer. On doit seulement se concentrer sur ce qu'on a à faire. En même temps, c'est une grosse victoire pour nous à cette étape-ci de la saison. Bien sûr, c'est le but de tout le monde, toutes les équipes veulent gagner en séries. Mais ce n'est que la première étape. Je dirais que dans l'ensemble, nous avons disputé de très bons matchs.»

Le Canadien aura maintenant deux jours de congé, aujourd'hui et demain, avant de reprendre l'entraînement. Il faut aussi attendre de connaître l'identité du prochain adversaire, soit les Bruins de Boston, soit les Red Wings de Detroit.

«Même quand le Lightning est revenu à la charge, nous avons su garder le cap, a expliqué l'attaquant Rene Bourque. C'est une grande victoire. Et l'ambiance des séries ici, c'est incroyable...»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer