Source ID:511085; App Source:cedromItem

ANALYSE

Sabres-Canadien: un de ces soirs...

Le gardien des Sabres Matt Hackett a réalisé... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le gardien des Sabres Matt Hackett a réalisé 33 arrêts contre le Canadien.

Photo André Pichette, La Presse

C'est long, une saison de 82 matchs. Il y a les voyages, les blessures, l'usure, la lassitude aussi.

Les joueurs gagnent des millions, c'est vrai, mais en raison de tous les facteurs énumérés ci-haut, il y a des soirs moins spectaculaires que d'autres. Même contre des clubs faibles.

C'était un de ces soirs, hier, au Centre Bell. Le Canadien disputait un troisième match en quatre soirs. Il y avait eu cette rencontre robuste, et fort émotive, de la veille, contre les méchants Bruins à Boston.

Un match au terme duquel les joueurs ont eu à peine le temps de désenfler leurs meurtrissures à coups de gros sacs de glace qu'ils devaient sauter dans l'avion pour rentrer à Montréal à une heure décente...

Les Sabres ont un club médiocre. Un club qui a jeté l'éponge, hormis une poignée de joueurs encore motivés, dont Tyler Ennis.

Ils ont convié leurs adversaires à les battre en exerçant une timide pression sur le porteur de la rondelle, en laissant des trous béants en zone défensive et en écopant de punitions parce que trop en retard sur les jeux.

Malgré cette invitation à amasser deux points supplémentaires au classement, les joueurs du Canadien ont eu beaucoup de peine à l'emporter.

En première portion de rencontre, la cohésion n'était pas au rendez-vous et une passe imprécise n'attendait pas l'autre. Sans compter les tirs complètement ratés dans la baie vitrée.

Combien de fois avons-nous vu un joueur du CH regarder passivement son coéquipier en attendant qu'il récupère la rondelle pour lui, tandis que celui-ci espérait la même chose de l'autre?

Mais, aidé par de nombreuses supériorités numériques, le CH a finalement atteint son rythme de croisière et dominé les pauvres Sabres en deuxième moitié de match.

Il y avait cependant devant leur filet un jeune gardien brillant nommé Matt Hackett, neveu de Jeff, jadis le gardien numéro un du Canadien. Hackett est le gardien d'avenir des Sabres, d'où l'échange de Ryan Miller. Avec de telles performances, on ne peut plus parler d'avenir, mais du présent...

Il a fallu une passe lumineuse de Vanek à Pacioretty à mi-chemin en troisième pour faire la différence. Vanek a été acquis entre autres pour faire gagner le CH dans de tels matchs où les attaquants ne semblent pas en mesure de battre un gardien en état de grâce. Il rendra d'autres précieux services au Canadien dans les prochaines semaines, j'en suis convaincu.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer