Source ID:484614; App Source:cedromItem

ANALYSE

Un peu d'air frais, ça fera du bien au CH!

Max Pacioretty a célébré son 22e but de... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Max Pacioretty a célébré son 22e but de la saison avec Andrei Markov en deuxième période.

Photo André Pichette, La Presse

Inutile de dire que le Canadien jouait gros à l'occasion de la visite des Hurricanes de la Caroline. Plus encore qu'un adversaire qui le talonne dans la course au quatrième as, ce sont ses propres démons que le Tricolore affrontait.

Après quatre jours à baigner dans le même sirop, à tenter d'éviter de sombrer dans le négativisme, le CH devait changer le discours et se remettre en selle.

Le leadership, rappelle Michel Therrien, n'est pas l'affaire de deux ou trois joueurs, mais de tout un chacun.

Mardi, on l'a vu s'exprimer par l'entremise de Carey Price, revenu à son brio des mois précédents, qui a montré le chemin avec un blanchissage de 36 arrêts.

Le leadership est venu du trio de David Desharnais, qui s'est assumé en tant que première unité et qui a été de loin le plus dangereux. Il est venu de Josh Gorges, un défenseur qui avait parlé fort dans le vestiaire et qui est passé de la parole aux actes en disputant l'un de ses meilleurs matchs de l'année.

Il est venu de Douglas Murray qui, malgré tout ce qu'on a pu dire sur lui depuis le début de la saison, est loin d'être le pire des siens depuis quelques jours.

Le CH s'y est pris de la bonne manière pour freiner la glissade, car il a pris les commandes avec deux buts dès la première période.

«On n'a pas joué souvent avec l'avance dernièrement», constatait d'ailleurs Brandon Prust.

Cette avance était bonne pour l'état d'esprit, mais aussi pour tenter de faire échec à une équipe qui avait des chances de manquer de réserves en fin de rencontre.

Les Hurricanes connaissaient un mois de janvier de rêve en s'amenant à Montréal (9-3-0), mais les deux matchs à leur calendrier qui ont été reportés en raison des mauvaises conditions météo les ont contraints à disputer cinq matchs en sept soirs. Ils ont beau avoir le vent dans les voiles, le vent ne soufflait plus vraiment hier soir.

Ça a donc fait l'affaire du Tricolore, qui lui était déterminé à se remettre dans de meilleures dispositions après le fiasco de samedi contre les Capitals de Washington.

L'avance de deux buts rendait la côte à remonter pas mal escarpée pour les Hurricanes. Si ces derniers avaient été en mesure d'effacer un déficit de 3-0 du Tricolore le 31 décembre, l'histoire n'allait pas se répéter hier.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien freine l'hémorragie

    Hockey

    Le Canadien freine l'hémorragie

    Il n'y a pas si longtemps, Michel Therrien expliquait combien que le réservoir de son club était vide. Mardi soir, au Centre Bell, le Canadien a... »

  • Andrej Sekera, une belle trouvaille pour les Hurricanes

    Hockey

    Andrej Sekera, une belle trouvaille pour les Hurricanes

    Une transaction en apparence mineure qui a eu lieu l'été dernier sert grandement les Hurricanes de la Caroline. C'est toute une trouvaille que... »

  • Un malaise nommé Rene Bourque

    Hockey

    Un malaise nommé Rene Bourque

    Il n'y a pas grand monde qui avait le goût de discuter des rumeurs sur Rene Bourque, dans le vestiaire du Canadien, mardi matin. Surtout pas... »

  • Louis Leblanc retourne à Hamilton

    Hockey

    Louis Leblanc retourne à Hamilton

    Le Canadien a confirmé avant la rencontre de mardi le retour de l'attaquant Louis Leblanc chez les Bulldogs de Hamilton. »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer