Source ID:; App Source:

Les Bruins à une victoire de la finale

Patrice Bergeron (37) a mis fin au match... (Photo Brian Snyder, Reuters)

Agrandir

Patrice Bergeron (37) a mis fin au match avec un but en deuxième période de prolongation, mercredi soir.

Photo Brian Snyder, Reuters

(Boston) Non, les Penguins de Pittsburgh n'ont toujours pas résolu l'énigme des Bruins de Boston. 

Même si les Penguins sont les champions dans l'Est, même s'ils ont les joueurs de talent que l'on sait, ce ne sont pas eux qui ont le plein contrôle de cette finale d'Association de l'Est, mais bien les Bruins, qui ont maintenant une très solide avance de 3-0 dans la série. 

> Le sommaire du match

Dans un match tout à fait palpitant présenté mercredi soir au TD Garden, de loin le plus spectaculaire depuis l'ouverture de cette finale de l'Est, les Bruins ont de nouveau rappelé aux Penguins que les statistiques de la saison régulière ne veulent plus rien dire. 

C'est finalement Patrice Bergeron qui a donné une victoire de 2-1 aux Bruins, grâce à son but victorieux réussi en deuxième période de prolongation. 

«Tout ce que je voulais faire, c'était de foncer au filet avec mon bâton sur la glace, a expliqué le héros du match. J'étais très fatigué, mais on va avoir un peu de repos avant le quatrième match... Ce fut un match difficile. On s'était dit qu'on allait trouver un moyen de gagner, c'est ce qu'on a fait.»

On croyait bien que les Bruins allaient se mettre à dominer facilement une autre fois mercredi soir. Tenez, après seulement 1:42 de jeu, David Krejci a fait 1-0 Boston, un but qui a fait hurler une foule qui était déjà assez en délire comme ça. Comment les Penguins allaient-ils s'en remettre? On pouvait déjà entendre la célèbre musique de Mission impossible au loin... 

Mais contrairement aux deux autres matchs, cette fois, les gars de Pittsburgh ont choisi de répliquer. De répondre aux attaques des Bruins avec plusieurs tirs de qualité, dont deux qui ont atteint les poteaux en troisième période. 

En deuxième, Chris Kunitz a marqué pour les Penguins et fait 1-1. Seulement le deuxième but des Penguins depuis le début de la série. 

Les deux équipes ont dû se rendre en prolongation, et la première période de temps supplémentaire n'a pas permis de trancher. Nathan Horton est passé bien près, avec une échappée et un poteau ensuite. 

Puis c'est Bergeron qui a fermé les lumières, à 15:19 de la cinquième période. 

Après tout ça, Dan Bylsma, l'entraîneur des Penguins, semblait un peu démoralisé. 

«Nous avons quand même bien joué, a-t-il tenu à rappeler. Un but en avantage numérique en prolongation aurait pu faire la différence pour nous. Nous avons eu des occasions, des rondelles sur la palette pas trop loin de leur filet. Nous avons tout fait sauf réussir le but de la victoire.» 

Bylsma avait choisi de nouveau Tomas Vokoun devant le filet de son club, un 10e départ de suite pour le vétéran gardien. Vokoun n'a pas déçu. En fait, il a fait les gros arrêts, recevant 40 tirs tout, et permettant à son club de rester nez à nez avec les joueurs locaux. 

Le problème pour les Penguins, c'est qu'à l'autre bout, un certain Tuukka Rask a continué sa meilleure imitation d'un membre du Temple de la renommée, avec des arrêts qui ressemblaient parfois à de petits miracles. Les Penguins ont lancé à 54 reprises en direction du filet des Bruins. 

«Nous avons une avance de 3-0 dans la série, et j'imagine que c'est mieux qu'une avance de 2-1, a dit Rask, dans un vestiaire gagnant pourtant très silencieux. Je me sentais bien sur la glace. Quand tu n'accordes que deux buts en trois matchs, c'est que tu fais des bons arrêts, mais c'est aussi parce que les gars de l'équipe bloquent beaucoup de tirs devant notre but.»

Les Bruins ont perdu un soldat au cours du match. L'attaquant Gregory Campbell a dû quitter la rencontre lors de la deuxième période, atteint d'un tir au genou gauche de la pointe d'Evgeni Malkin, alors qu'il jouait en désavantage numérique. Manifestement mal en point, Campbell a quand même pu finir sa présence, et c'est sous des applaudissements du tonnerre qu'il est ensuite rentré au vestiaire. On ne l'a pas revu. 

La prochaine rencontre de cette série quatre de sept aura lieu de nouveau au TD Garden de Boston, vendredi soir à 20h.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer