Dans un vestiaire survolté par la victoire de 3-2 en prolongation aux dépens des Panthers de la Floride, le départ de Maxim Lapierre passait plutôt inaperçu.

François Gagnon LA PRESSE

Quelques joueurs, dont Mathieu Darche et P.K. Subban, tenaient toutefois à rendre hommage à leur ancien coéquipier.

«Je perds un bon chum et un coéquipier de première classe, mais ça fait partie de la triste réalité du hockey. Max n'était pas heureux de la situation et je lui souhaite de rebondir une fois en Californie. J'espère seulement qu'il n'aura pas de bons matchs contre nous», a indiqué Darche.

«Max s'est beaucoup occupé de moi lorsque je suis arrivé à Montréal dès mon premier camp d'entrainement. C'était vraiment un super gars», a ajouté P.K. Subban.

Le jeune arrière affichait une joie que les insuccès de l'équipe et son retranchement de la formation avaient effacée depuis quelques semaines.

«Il n'y a rien comme gagner. Vous l'avez vu avec la réaction de tous les gars après le match. Ça n'efface pas tous les récents insuccès, mais ça nous permet de rentrer plus confiants à la maison et de partir en force avec deux gros matchs contre Atlanta et Pittsburgh.»

Si Maxim Lapierre a été très posé et poli dans ses commentaires à l'endroit du Canadien, l'état-major lui a rendu la pareille.

«Maxim a donné du bon hockey à l'équipe, mais il voulait avoir davantage de responsabilités. Nous avons donc décidé de l'accomoder et nous lui souhaitons bonne chance à Anaheim», a indiqué Pierre Gauthier.

Le directeur général a aussi convenu que cette transaction satisfaisait les besoins des deux équipes. La perte de Ryan Getzlaf a créé un vide au centre et les Ducks utiliseront Lapierre à sa position première.

Quant au défenseur Brett Festerling, il ira rejoindre les Bulldogs de Hamilton.

«C'est un jeune défenseur à caractère défensif qui ira prendre de l'expérience dans la Ligue américaine. C'est un bon leader et nous sommes heureux d'avoir fait son acquisition», a ajouté Pierre Gauthier.

Quant au choix de 5e ronde en 2012, il servira à compenser la sélection que le Canadien pourrait avoir à donner aux Islanders s'il parvient à s'entendre sur les modalités d'un nouveau contrat avec James Wisniewski.

Le départ de Lapierre assure aussi David Desharnais d'un essai prolongé avec le Canadien.

«Il brûle la Ligue américaine et nous avons hâte de voir ce qu'il pourra apporter à notre offensive. Nous traversons une séquence plus difficile et l'occasion est parfaite pour lui donner sa chance», a ajouté Pierre Gauthier.

Mathieu Darche était particulièrement heureux de voir que Desharnais profitera d'une bonne occasion.

«Ce n'est pas une faveur qu'on lui fait. Il mérite vraiment cette chance. Il domine en bas et n'a pas toujours été récompensé. Je suis passé par ce genre de situations et ce n'est vraiment pas facile. Je connais bien David, je lui ai souvent dit de ne pas lâcher et je suis bien content de le voir nous rejoindre», a conclu Mathieu Darche.

Desharnais rejoindra le Canadien à Montréal samedi. Il sera disponible dès dimanche alors que les Thrashers d'Atlanta seront les visiteurs au Centre Bell.