• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Carbo: «À eux de prouver qu'ils méritent de rester sur la glace» 
Source ID:; App Source:

| Commenter Commentaire (1)

Carbo: «À eux de prouver qu'ils méritent de rester sur la glace»

Guillaume Latendresse... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Guillaume Latendresse

Photo: André Pichette, La Presse

François Gagnon
La Presse

Guillaume Latendresse et Ryan O'Byrne ne sont pas dupes. N'eût été de la fracture au bras gauche subie par Mathieu Dandenault et la blessure à l'épaule encaissée par Christopher Higgins, mardi, contre les Flames de Calgary, ils savent très bien que c'est du haut de la galerie de presse qu'ils auraient suivi le match de ce soir face au Lightning de Tampa Bay.

Mais parce que Dandenault aura le bras dans le plâtre pendant au moins les deux prochains mois et que Higgins est plongé dans l'incertitude, Latendresse et O'Byrne auront la chance de revenir au jeu. 

Ce retour au jeu mettra un terme à un calvaire de cinq matchs dans le cas d'O'Byrne, de quatre dans celui de Latendresse.

«Ce sera un match important pour Ryan et Guillaume. Ils ont tous les deux prouvé qu'ils sont du calibre de la LNH. Mais ils doivent en même temps nous prouver qu'ils méritent d'être sur la patinoire et qu'ils sont prêts à prendre les moyens pour démontrer qu'ils veulent y demeurer», a dit Guy Carbonneau en parlant du retour éventuel des deux joueurs.

S'il est acquis qu'O'Byrne sera de la rencontre - il n'y a plus de défenseur additionnel dans le vestiaire -, Latendresse pourrait voir son purgatoire se prolonger un peu si Carbonneau devait décider d'utiliser Georges Laraque.

«Nous avons 21 gars disponibles et les 21 seront de l'échauffement d'avant-match demain (aujourd'hui). On prendra notre décision finale avant la rencontre seulement», a assuré l'entraîneur-chef.

Latendresse a compris

Pris par surprise par son retrait de la formation la semaine dernière, Latendresse a assuré alors ne pas savoir ce qu'on lui reprochait. Après quatre matchs à l'écart, son discours a changé.

«Si j'avais mieux joué, je ne me serais pas retrouvé dans les gradins. Une fois la frustration et le choc des premiers jours passés, je me suis assuré de conserver le moral et j'ai pris l'entraînement au sérieux. Je ne sais pas encore si je serai de retour demain. Mais ce que je sais, c'est que je devrai prendre les moyens pour être meilleur lorsque je reviendrai.»

Le jeune attaquant n'aura qu'à s'inspirer du travail de Matt D'Agostini depuis son rappel de Hamilton s'il veut améliorer ses chances de demeurer au sein de la formation.

Chasser le doute

O'Byrne a profité de son séjour sur la galerie de presse pour exorciser les démons qui minaient son jeu depuis le début de la saison.

«J'étais vraiment victime de la loi de Murphy. Tout ce que je faisais, je le faisais mal. Et non seulement je multipliais les erreurs, mais chaque fois que j'en commettais une, elle était coûteuse. Ajoutez à ça le fait que j'ai marqué dans mon propre filet et vous avez l'ensemble des raisons qui justifiaient mon retrait de la formation», a expliqué le grand défenseur, hier.

«J'ai regardé attentivement les matchs. Je me suis rendu compte que j'ai plus de temps pour compléter mes jeux et ainsi prendre de meilleures décisions. Je devrai revenir à la base: effectuer une bonne première passe, frapper mes adversaires et dégager le devant du but et limiter les erreurs. Si je réussis sur ces trois points, j'aiderai la cause de l'équipe.»

Anticipe-t-il les quolibets des amateurs à la suite du but qu'il a marqué dans le filet du Canadien lors de la visite des Islanders de New York, le 24 novembre?

«Les gens en ont parlé et en ont ri. C'est normal. Mais dernièrement, les partisans que j'ai croisés dans la rue et au restaurant m'ont tous appuyé en me disant d'oublier cette erreur, qu'elle faisait partie du passé.»

S'il a confirmé le retour au jeu d'O'Byrne, Carbonneau n'a pas indiqué avec qui il jouerait. Andrei Markov et Josh Gorges seront à nouveau réunis. Patrice Brisebois et Roman Hamrlik ayant abattu du bon boulot au cours des dernières rencontres, il est plus que probable qu'O'Byrne sera jumelé à Francis Bouillon.

Carbonneau n'a pas écarté la possibilité que Jaroslav Halak puisse profiter d'un deuxième départ de suite. «Il a été très bon hier (mardi) et je devrai parler à Roland (Melanson) pour savoir si Carey est remis de la petite grippe qui le tenaillait.»

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer