(Kapalua) Cameron Smith a eu besoin de chaque coup pour venir à bout de Jon Rahm et remporter le tournoi des Champions de la PGA.

Publié le 9 janvier
Doug Ferguson Associated Press

Dans les meilleures conditions que Kapalua ait vues depuis qu’elle accueille ce tournoi de début d’année destiné aux vainqueurs de la dernière saison, Smith a réussi un oiselet au 18e trou pour remettre une carte de 65 (moins-8).

Smith a montré un pointage cumulatif de moins-34, ce qui constitue un record du tournoi par trois coups. Ernie Els avait gagné cet évènement à moins-31, en 2003, et il s’agissait à ce moment du record du circuit de la PGA.

Non seulement l’Australien a battu le record, mais il a résisté au meilleur joueur au monde en ayant le meilleur par un seul coup.

Rahm, qui disputait un premier tournoi depuis la mi-octobre, a tout tenté pour vaincre Smith, mais il n’a jamais eu une brèche pour le faire.

Les deux golfeurs ont amorcé la ronde finale à égalité au premier échelon. Smith a inscrit un oiselet au quatrième fanion pour prendre les commandes. Rahm a joué 66.

L’Australien Matt Jones s’est joint à la course en enregistrant un aigle aux 13e et 15e trous et il a réussi un long coup roulé pour un oiselet au 17e. Il a bouclé le parcours de Plantation en 61 coups, ce qui a égalé un record établi par Rahm et Justin Thomas, samedi.

Jones a pris la troisième position, avec un pointage cumulatif de moins-32.

Les trois joueurs ont été tellement dominants que Patrick Cantlay a conclu le tournoi en quatrième place, mais à moins-26.

Aucun Canadien ne prenait part à cet évènement.