Patrick Cantlay a été nommé le joueur de l’année de la PGA en vertu de ses quatre victoires, dont un avantage d’un coup à East Lake qui a fait de lui le champion de la Coupe FedEx.

Associated Press

Cet honneur constitue une autre étape importante pour Cantlay, un Californien de 29 ans qui est passé du statut d’amateur numéro 1 au monde à l’impossibilité de jouer pendant environ trois ans en raison d’une blessure au dos qui a mis sa carrière en danger.

Il remporte le trophée Jack Nicklaus après avoir terminé sa meilleure saison en beauté. Cantlay a obtenu quatre victoires cette saison, couronnée par la Coupe FedEx. Personne d’autre n’a gagné plus de deux fois.

La PGA ne publie pas le total des votes ni le nombre de joueurs qui ont même voté. Mais il est vraisemblable de penser que le scrutin a donné lieu à une course serrée entre Cantlay et Jon Rahm, le numéro 1 mondial.

Rahm a terminé à un coup de Cantlay au Championnat du circuit, où l’Espagnol a commencé le tournoi avec quatre coups de retard. Il a décroché son premier titre majeur cette année à l’Omnium des États-Unis en terminant avec deux oiselets. Rahm avait également une avance de six coups avant la ronde finale du tournoi Memorial lorsqu’il a été contraint à se retirer à la suite d’un test positif à la COVID-19.

Cantlay a fini par remporter le tournoi Memorial pour signer sa deuxième victoire de la saison, puis il s’est illustré en fin de saison. Il a remporté le Championnat BMW à Caves Valley avec une performance impressionnante pour battre Bryson DeChambeau en éliminatoires, puis il a remporté le Championnat du circuit et la Coupe FedEx ainsi que sa bourse de 15 millions US.

Rahm a, quant à lui, remporté le prix de joueur de l’année de la PGA of America. Cet honneur est basé sur des points, avec une valeur triple pour une victoire lors d’un tournoi majeur.