(Dublin) Justin Thomas a connu une autre ronde sans failles sur le parcours de Muirfield Village et il s’est donné une avance de deux coups au sommet de l’Omnium Workday Charity, samedi.

Doug Ferguson
Associated Press

Thomas a remis une carte de 66 (moins-6) et il a effacé un retard de trois coups pour montrer un pointage cumulatif de moins-16.

Thomas a d’abord connu une belle séquence d’oiselets pour rester à portée du meneur Collin Morikawa. Morikawa a ensuite commis trois bogueys en quatre trous pour ouvrir la porte à Thomas.

Viktor Hovland a joué 66 et il s’est hissé en deuxième position, à moins-14. Morikawa, qui a bouclé le parcours en 72 coups, a glissé en troisième place, à moins-13.

Les trois golfeurs formeront le groupe final lors de la quatrième ronde et ils montreront ce que la nouvelle génération du golf a à offrir.

À 27 ans, Thomas est une vedette accomplie. Il a gagné un tournoi majeur et il a déjà été numéro un mondial. Il tente de signer une troisième victoire cette saison et une 13e en carrière.

À cette époque l’an dernier, Hovland et Morikawa venaient tout juste de quitter l’université.

Les Américains Sam Burns (70) et Kevin Streelman (71) sont aussi dans la course pour le titre, alors qu’ils partagent le quatrième échelon, à moins-11.

Malgré une ronde difficile de 72, Mackenzie Hughes est le Canadien le mieux classé. Il pointe au 19e rang, à moins-6. Son compatriote Roger Sloan (70) le suit de près, en 29e place.

Les autres représentants de l’unifolié, Corey Conners (49e), Nick Taylor (49e) et Adam Hadwin (54e) ont tous lourdement chuté au classement.