(Hilton Head) Webb Simpson a joué 65 pour le deuxième jour de suite, vendredi, s’installant en tête par un coup, à la Classique RBC Heritage.

La Presse canadienne

Simpson a récolté neuf oiselets, le dernier à l’aide d’un roulé de six pieds, au dernier trou.

« C’est très satisfaisant de savoir que même si je ne frappe pas aussi loin que certains des gars, j’utilise ma précision et ma débrouillardise pour me sortir d’affaire, quand je suis 30 ou 40 verges derrière ces gars-là », a dit Simpson.

Il se trouve 12 coups sous la normale, un coup devant Bryson DeChambeau (64) et le Canadien Corey Conners (63) de Listowel, en Ontario.

DeChambeau a joué trois coups de mieux que jeudi, grâce notamment à six oiselets sur le deuxième neuf. Au dernier trou, il a raté la cible à partir de cinq pieds.

Conners a évité le boguey et a cumulé huit oiselets.

« J’étais détendu et j’ai été opportuniste sur les verts, a dit Conners. Je suis très content de ma journée. »

Ryan Palmer et Matthew Fitzpatrick affichent moins 10 à la suite de cartes de 67 et 66, respectivement.

Fitzpatrick a obtenu un aigle au deuxième trou, comme Jhonattan Vegas (63, pour 133).

Brooks Koepka (66) et Ian Poulter (69), un des comeneurs après 18 trous, figurent parmi les cinq joueurs à trois coups de la tête.

Le Canadien Mackenzie Hughes a connu une ronde de 68 pour 134, le plaçant à égalité au 11e rang. Le pays est aussi représenté par Adam Hadwin qui a joué 65, pour 137.

La journée a aussi été marquée par l’annonce que Nick Watney, gagnant de cinq tournois à la PGA, a été déclaré positif au coronavirus.

PHOTO GERRY BROOME, ASSOCIATED PRESS

Nick Watney

Il est le premier joueur avec une infection confirmée depuis la relance du golf, entamée la semaine dernière.

Watney s’est retiré immédiatement du tournoi. Il doit s’isoler pendant au moins 10 jours, selon les protocoles de la PGA.