Brooks Koepka n’aime tellement pas l’idée d’une Coupe Ryder sans spectateurs qu’il songerait à boycotter l’évènement.

Doug Ferguson
Associated Press

« C’est possible », a affirmé Koepka, détenteur de quatre titres majeurs, mercredi.

Rory McIlroy croit toutefois que les joueurs n’auront pas à manifester ainsi. Le golfeur no 1 au monde a affirmé sur différentes plateformes que la Coupe Ryder, prévue du 25 au 27 septembre à Whistling Straits, au Wisconsin, devrait être annulée si elle doit être disputée sans la présence de partisans.

Questionné à savoir s’il serait prêt à jouer même sans la présence de spectateurs, McIlroy a répondu : « je suis pas mal certain qu’elle n’aura pas lieu s’il ne peut pas y avoir de spectateurs. Je n’ai donc pas besoin de songer à la possibilité d’un boycottage ».

McIlroy a parlé avec conviction et a noté qu’il était en contact avec le responsable de la PGA européenne Keith Pelley et le dirigeant de la PGA américaine et commissaire du circuit de la PGA, Jay Monahan.

« Je crois qu’il y a suffisamment de personnes au sein de l’univers du golf qui ne veulent pas d’une Coupe Ryder sans spectateurs, a dit McIlroy. C’est pour cette raison que j’ai la conviction qu’elle n’aura pas lieu si les spectateurs ne sont pas admis. Elle aura soit lieu cette année avec des spectateurs ou remise. »

Malgré le retour au jeu de la PGA avec la présentation du Défi Charles-Schawb, la Coupe Ryder demeure au cœur des discussions.

Le capitaine américain de la Coupe Ryder, Steve Stricker, a annoncé qu’il choisira la moitié de son équipe de 12 golfeurs selon un système de pointage révisé, qui tient compte de l’inactivité des trois derniers mois.

Les qualifications pour les six meilleurs golfeurs américains ont aussi été repoussées d’une semaine, jusqu’au Championnat BMW, le deuxième de trois évènements de la Coupe FedEx.

Cela laisse donc 12 évènements aux Américains pour gagner des points au classement de la Coupe Ryder, qui aura lieu du 25 au 27 septembre à Whistling Straits, si elle a lieu.

Une décision doit être prise d’ici la fin du mois sur la tenue ou non de l’évènement, ainsi que sur la présence ou non des spectateurs sur le site.

Selon l’ancien système, Stricker aurait eu à choisir quatre joueurs. Ce changement exclut Justin Thomas (no 7) et Tiger Woods (no 8) d’une qualification automatique, bien que seulement 19 des 31 évènements qui procurent des points ont été présentés jusqu’à maintenant.

Le circuit de la PGA a annulé 11 tournois, dont neuf qui comptaient au classement de la Coupe Ryder. Trois tournois majeurs ont aussi été affectés. L’Omnium britannique a été annulé, tandis que l’Omnium des États-Unis a été déplacé la semaine avant la Coupe Ryder. Le Tournoi des Maîtres sera quant à lui joué en novembre.

« Avec les nombreux changements au calendrier de 2020, il est rapidement devenu évident que nous allions devoir amender nos critères de sélection », a déclaré Stricker.

« Ces changements ont été provoqués par les circonstances, mais conçus dans un objectif d’intégrité. En fin de compte, nous croyons qu’ils nous permettront d’assembler notre meilleure équipe. »

Stricker a également fait remarquer qu’un moins grand nombre d’évènements et la présentation d’un seul tournoi majeur cette année pendant la période de qualification justifiait la prolongation d’une semaine et l’ajout de deux choix du capitaine.