D'anciens joueurs de la Ligue nationale de football, furieux des prestations d'invalidité et de retraite qui leur sont versées, ne sont pas prêts à appuyer le nouveau directeur exécutif de l'AJLNF dans ses négociations avec la ligue.

ASSOCIATED PRESS

Quelques anciens joueurs ont réagi avec vigueur dimanche, après avoir pris connaissance de propos de DeMaurice Smith, tenus la veille. Selon ce dernier, les prestations des joueurs à la retraite seraient réduites de 80 pour cent pendant la durée entière d'un lock-out, si les propriétaires décidaient en ce sens avant le début de la saison 2011.

Lors d'une réunion à Las Vegas, plusieurs anciens joueurs ont affirmé que leurs prestations sont protégées par la loi - qu'il y ait lock-out ou non.

Smith a également mentionné, lors d'une rencontre avec l'Organisation des joueurs retraités de l'AJLNF, qu'il représentait tous les joueurs de la NFL, actifs et ceux à la retraite. Smith souhaite que les retraités donnent leur appui au syndicat dans ses pourparlers avec la direction de la ligue, qui doivent s'amorcer mercredi. La convention collective vient à échéance après la saison 2010.

«Je pense qu'il place la calèche devant les chevaux», a imagé Marvin Cobb, un ancien demi défensif dont la carrière dans la NFL s'est échelonnée pendant six saisons avec Cincinnati, Minnesota et Pittsburgh.

Selon Cobb, Smith doit comprendre pourquoi la relation est si houleuse entre le syndicat et les anciens joueurs, qui se sentent abandonnés par l'AJLNF.

«M. Smith a beaucoup de pain sur la planche», a déclaré Cobb à l'Associated Press. «Sa façon d'établir ses priorités diffère probablement de la mienne.»

En mars dernier, Smith a pris la relève du regretté Gene Upshaw, qui a eu sa part de litiges avec les retraités sur divers sujets, dont les prestations de retraite et d'invalidité. Un porte-parole de Smith n'avait toujours pas retourné l'appel de l'Associated Press, en début de soirée dimanche.

Plusieurs anciennes grandes vedettes de la ligue, notamment Mike Ditka, Herb Adderley et Joe DeLamielleure, ont maintes fois critiqué le programme de prestations du syndicat qui ne verse, à certains anciens joueurs, que quelques centaines de dollars mensuellement.

Cobb dit toucher environ 500 $ US pas mois en prestations de retraite, et il a de la difficulté à recevoir des prestations d'invalidité parce qu'il a dû occuper d'autres emplois.

«Je pense que DeMaurice doit faire ses preuves», a déclaré Cobb. «Je ne sais pas s'il mérite notre confiance davantage que Gene (Upshaw).»