(Montréal) Byron Archambault, qui devait être l’entraîneur des secondeurs des Alouettes cette saison, a été promu au poste de coordonnateur des unités spéciales, a annoncé l’organisation montréalaise lundi matin.

Mis à jour le 9 mai
La Presse Canadienne

Archambault succédera ainsi à Jeff Reinebold, qui ne pourra occuper ce poste « pour des raisons personnelles », ont précisé les Alouettes dans leur communiqué.

Le Québécois n’a aucune expérience à titre de coordonnateur des unités spéciales dans la LCF. En revanche, Archambault a travaillé au sein des Carabins de l’Université de Montréal de 2017 à 2019 comme coordonnateur des unités spéciales et entraîneur des secondeurs, alors que Danny Maciocia, actuel directeur général des Alouettes, était à la barre de l’équipe.

Maciocia a rappelé qu’Archambault est familier avec les Oiseaux, puisqu’il « a fait partie de notre équipe d’entraîneurs la saison dernière, et qu’il travaille aussi aux opérations football. Il possède donc une excellente connaissance de nos joueurs ».

L’ancien secondeur âgé de 29 ans a aussi joué pendant deux ans dans la LCF avec les Tiger-Cats de Hamilton, après avoir été un choix de deuxième ronde, 17e total, au repêchage de 2015. Lors de cette même année, il avait pris part au mini-camp des Giants de New York, dans la NFL.

Par ailleurs, les Alouettes ont procédé à plusieurs mouvements au niveau de leur effectif lundi.

Ils ont notamment libéré le secondeur québécois Frédéric Plesius, de même que le receveur de passes canadien Rashaun Simonise et le quart américain Quinten Dormady.

Les Alouettes ont aussi ajouté à leur alignement les joueurs américains Andrew Foster, Warren Newman, Cole Spieker, Ben Holmes, Robert Hayes fils et Al Mckeller.