(Nashville) Les Titans de Tennessee voulaient commencer leurs matchs avec plus de mordant et marquer plus de points rapidement. Ils l’ont fait contre les Chiefs de Kansas City.

Teresa M. Walker Associated Press

Les Titans ont obtenu des points lors de leurs cinq premières possessions et ils ont finalement malmené les Chiefs par la marque de 27-3, dimanche après-midi.

Le quart Ryan Tannehill a amassé 270 verges de gains et lancé une passe de touché, en plus d’en inscrire un autre au sol. Les Titans (5-2) ont ainsi savouré une cinquième victoire en six matchs.

« Nous voulions rapidement nous donner du rythme et nous inscrire rapidement au tableau, a indiqué Tannehill. Nous avons été en mesure de le faire et nous espérons que ça puisse se poursuivre. »

Les Titans n’avaient totalisé que 20 points lors des premiers quarts cette saison. Ils ont signé une deuxième en six jours contre des clubs qui ont participé au match de championnat de l’Association américaine en janvier dernier.

Ils ont battu les Bills de Buffalo 34-31 lundi soir, et ont enchaîné en dominant carrément les doubles champions en titre de l’Américaine – les Titans menaient déjà 27-0 à la mi-temps.

« C’était une très belle victoire pour tout le monde, a mentionné l’entraîneur-chef des Titans, Mike Vrabel. Du très bon travail. Les gars ont élevé leur jeu d’un cran. »

Les Chiefs (3-4) ont encaissé une deuxième défaite en trois parties et porté leur fiche à 1-4 dans l’Américaine cette saison. Ils ont aussi marqué leur plus petit total de points depuis un revers de 38-3 encaissé contre les Broncos de Denver le 30 décembre 2012.

« Ils ont réussi plus de jeux que nous, surtout lors des premières séquences offensives, a expliqué l’entraîneur-chef des Chiefs, Andy Reid. J’ai vu nos joueurs réaliser les jeux. Nous ne le faisons simplement pas en ce moment. »

C’était la première fois que le quart étoile Patrick Mahomes tirait de l’arrière par 27 points à la mi-temps, et il s’agit du troisième déficit le plus imposant des Chiefs depuis la saison 1991.

Ce fut leur pire match depuis qu’ils ont tiré de l’arrière 29-0 contre les Steelers de Pittsburgh à la mi-temps du duel du 2 octobre 2016, et ce n’était que la huitième fois dans l’histoire de la concession du Missouri qu’elle tirait de l’arrière par 27 points ou plus après deux quarts.

Les Titans ont provoqué trois revirements – deux attribuables à Mahomes –, qu’ils ont transformés en 10 points. Denico Autry a réussi deux des quatre sacs des Titans.

Mahomes a mis du temps à se relever après avoir été atteint à la tête par un genou lors du quatrième sac d’Autry. Il s’est dirigé vers la tente médicale pour déterminer s’il avait subi une commotion cérébrale et a cédé sa place à Chad Henne en fin de rencontre. Il a conclu sa journée de travail avec 206 verges de gains par la voie aérienne, et 35 au sol.

Reid a fait savoir que Mahomes avait passé avec succès le protocole lié aux commotions cérébrales et qu’il affrontera les Giants de New York le 1er novembre.

Toutefois, Reid a choisi de ne pas envoyer Mahomes dans la mêlée pour la dernière séquence offensive des Chiefs. Mahomes a affirmé qu’il se sentait bien.

« Parfois, vous vous faites frapper assez durement, et vous voulez tout simplement demeurer au sol », a fait remarquer Mahomes. « En plus, c’était le quatrième essai. […] Ce fut une journée décevante et une manière décevante de la terminer. »