(Nouvelle-Orléans) Drew Brees a accepté de renégocier son salaire au minimum de la NFL en 2021, ce qui permettrait aux Saints de La Nouvelle-Orléans de gagner de l’espace sous le plafond salarial, selon ce qu’a révélé une personne bien au fait de la situation.

The Associated Press

La source a parlé à The Associated Press sous le couvert de l’anonymat, vendredi, parce que Brees et les Saints n’ont pas discuté publiquement d’un nouveau contrat.

Âgé de 42 ans, Brees n’a toujours pas annoncé sa retraite, mais l’argent garanti de son contrat précédent, qui s’échelonne jusqu’à la fin de 2021, aurait compté pour plus de 22 millions US sous le plafond salarial pour la prochaine saison s’il cessait de jouer cette année.

En vertu du contrat nouvellement convenu, Brees pourrait aider les Saints en attendant jusqu’en juin pour prendre sa retraite, mois à partir duquel son argent garanti serait également réparti entre les années 2021 et 2022.

Les Saints profiteraient d’environ 11 millions supplémentaires sous le plafond salarial en 2021, mais le contrat de Brees compterait également pour la même somme en 2022.

Brees a disputé 20 saisons dans la NFL, dont les 15 dernières avec les Saints. Il est le meneur de l’histoire de la NFL pour les verges par la passe (80 358). Ses 571 passes de touché en carrière le place au deuxième rang de l’histoire, derrière les 581 de Tom Brady.

Brees a remporté neuf de ses 12 départs cette saison, complétant 70,5 % de ses passes. Il a aidé les Saints à vaincre les Bears de Chicago lors du premier tour éliminatoire, mais la semaine suivante, l’équipe s’est inclinée contre Brady et les Buccaneers de Tampa Bay.

Brees a raté quatre matchs cette saison en raison de multiples côtes fracturées et d’un collapsus pulmonaire. Le vétéran quart a raté une partie de la saison en raison d’une blessure pour une deuxième année de suite.