(Cleveland) Les Browns de Cleveland ont finalement pu s’entraîner en vue des éliminatoires.

Tom Withers
Associated Press

L’équipe a obtenu la permission de la NFL vendredi de reprendre ses activités normales — pour 2021 —à son complexe d’entraînement qui était fermé depuis mardi, jour où l’entraîneur-chef Kevin Stefanski a obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Le garde Joel Bitonio et trois autres membres du club ont aussi contracté le virus.

Un porte-parole des Browns a indiqué que l’entraînement a été lancé sur le coup de 16 h 30. Les médias n’y avaient pas accès.

L’équipe n’avait pas été en mesure de s’entraîner cette semaine en vue de son match éliminatoire de premier tour face aux Steelers de Pittsburgh, prévu dimanche soir, leur premier depuis janvier 2003.

Le quart Baker Mayfield a dit jeudi qu’il n’a pas lancé un seul ballon depuis dimanche dernier, quand les Browns ont vaincu les Steelers pour mettre fin à leur disette éliminatoire et provoquer la tenue d’un deuxième match en huit jours face à leurs principaux rivaux.

La ligue assure que le match aura lieu comme prévu, même si les Browns seront privés de Stefanski et de quelques joueurs clés.

Jeudi, le médecin en chef de la NFL, Aller Sills, a indiqué qu’il y avait des preuves de contamination communautaire au sein des membres des Browns dans les derniers résultats de tests. Les rapports précédents faisaient état de contamination externe.

Sept joueurs et six entraîneurs des Browns sont en isolement à domicile afin de respecter les protocoles sanitaires.

Selon les règles de la NFL, Stefanski peut communiquer avec les joueurs et les entraîneurs dans le vestiaire jusqu’à ce qu’ils se rendent sur le terrain pour le botté d’envoi, mais il ne peut avoir de contact sur le terrain avec eux à compter de 90 minutes avant l’heure prévue du début de la rencontre.

Le coordonnateur des unités spéciales, Mike Priefer, agira comme entraîneur-chef. Le coordonnateur à l’attaque, Alex Van Pelt, décidera des jeux utilisés.

Les Browns, rossés 38-7 par les Steelers en octobre, espère retrouver plusieurs éléments en vue de ce troisième affrontement, eux qui ont perdu leurs 17 derniers duels au Heinz Field.