(New York) Les équipes de la NFL risquent de perdre un total combiné de 5,5 milliards de dollars (7,6 milliards de dollars canadiens) en revenus au guichet si la saison 2020 devait se jouer sans spectateurs pour éviter la propagation de la COVID-19.

Agence France-Presse

Selon le magazine financier Forbes, qui évalue chaque année chaque club de la NFL, la perte des équipes en raison d’un huis clos représenterait 38 % du total des revenus de la NFL pour la saison 2018, la dernière dont les chiffres sont disponibles.  

La perte de revenus proviendrait de la billetterie, du stationnement, des commanditaires, de la nourriture, des boissons et des ventes de souvenirs.  

La Ligue a annoncé ce mois-ci son calendrier pour la saison 2020 qui débutera le 10 septembre l’affrontement entre les Chiefs de Kansas City champions du Super Bowl, et les Texans de Houston.

La présence des spectateurs dépendra des réglementations en place, dont les interdictions de réunion de foules dans nombre d’états américains, ainsi que des avancées médicales dans la lutte contre la COVID-19.

L’absence de spectateurs frapperait plus durement certaines équipes, avec la palme annoncée pour les Cowboys de Dallas qui perdraient 621 millions (864 millions de dollars canadiens) en recettes au jour du match.