Christophe Normand l’avoue : il a déjà été de meilleure humeur.

michel tassé
La Voix de l'Est

Voyez-vous, le centre-arrière des Alouettes commence à douter sérieusement qu’il pourra exercer son métier de joueur de football en 2020. Et comme une tonne d’autres joueurs de la Ligue canadienne, il n’a pas apprécié la sortie du commissaire Randy Ambrosie devant le comité parlementaire des Finances de la Chambre des communes, jeudi dernier.

Lisez la suite sur le site de La Voix de l'Est.