(Detroit) Tom Brady a lancé quatre passes de touché en première demie et les Buccaneers de Tampa Bay ont confirmé leur première participation aux éliminatoires depuis 2007 en écrasant les Lions de Detroit 47-7, samedi.

Larry Lage
Associated Press

Les Buccaneers (10-5) ont établi un record d’équipe avec 588 verges de gains offensifs.

« Quand nous jouons à la hauteur de nos moyens, nous sommes difficiles à battre », a dit Brady.

Les Buccaneers ont mis fin à la deuxième plus longue séquence active de la NFL sans participation aux éliminatoires. Les Browns de Cleveland auront l’occasion de mettre un terme à leur disette de 18 ans dimanche.

« Nous nous battons chaque année pour enfin participer aux éliminatoires, a dit Mike Evans, qui a été repêché par les Buccaneers il y a six ans. Le parcours a été long, mais je suis content de voir que nous y sommes enfin arrivés. »

Puisque les Buccaneers menaient 34-0 à la mi-temps, l’avance la plus importante de leur histoire à la mi-rencontre, ils ont donné congé à Brady en deuxième demie.

Blaine Gabbert en a rajouté avec une passe de touché de 25 verges à Rob Gronkowski sur son premier jeu, immédiatement après un échappé du porteur de ballon des Lions D’Andre Swift. Gabbert a aussi lancé une passe payante de 22 verges à Evans tard au troisième quart.

Brady a complété 22 de ses 27 passes pour 348 verges de gains. Le sextuple champion du Super Bowl a lancé des passes de touché à Gronkowski, Evans, Chris Godwin et Antonio Brown sur des distances respectives de 33, 27, 7 et 12 verges.

« Si nous pouvons protéger Tom, il va livrer la marchandise », a dit l’entraîneur-chef des Buccaneers, Bruce Arians.

Brady a aussi égalé le record de la NFL établi par Brett Favre en effectuant un 298e départ en carrière au poste de quart. Il en était à son 300e match.

Les Lions (5-10) étaient privés de leur entraîneur-chef par intérim Darrell Bevell et de certains adjoints du côté de la défense en raison de risques liés à la COVID-19.

Ils ont aussi disputé la majorité de la rencontre sans le quart Matthew Stafford. Il s’est blessé à la cheville droite sur la première séquence offensive de la rencontre et il n’est pas revenu au jeu.

Chase Daniel a pris la relève et a eu de la difficulté à faire avancer le ballon avant d’être remplacé à son tour par David Blough au quatrième quart. Les Lions ont évité d’être blanchis pour une deuxième fois cette saison grâce à Jamal Agnew, qui a inscrit un touché sur un retour de botté de dégagement de 74 verges au troisième quart.

« Ce n’est pas évident quand les entraîneurs doivent jongler avec plusieurs responsabilités, mais ils ont fait du bon travail pour nous préparer, a dit Blough, qui a été ignoré au repêchage le printemps dernier. Personne ne va nous prendre en pitié. »