La recrue Salvon Ahmed et le vétéran Matt Breida ont récolté un total de 208 verges de gains au sol, dimanche, et les Dolphins de Miami ont défait les Patriots de la Nouvelle-Angleterre 22-12, éliminant ainsi leurs rivaux de section de la course aux éliminatoires.

Associated Press

Les Patriots avaient participé aux éliminatoires lors des 11 dernières saisons, un record de la NFL.

Avant la rencontre, les Dolphins occupaient le dernier rang du circuit pour les verges de gains par la course. Ahmed est devenu le premier membre des Dolphins depuis 2018 à connaître un match d’au moins 100 verges au sol. Il a terminé le match avec 122 verges de gains et il a atteint la zone des buts sur une transformation de deux points.

Breida a ajouté 86 verges de gains au sol.

Les Dolphins (9-5) ont augmenté leurs chances de participer aux éliminatoires et sont assurés de terminer la saison avec une fiche gagnante pour une première fois depuis 2008.

Les Patriots (6-8) vont terminer avec une fiche de ,500 ou pire pour une première fois depuis 2000, l’année où ils ont repêché Tom Brady.

Jaguars 14 – Ravens 40

Les Ravens de Baltimore se sont offert un coussin de 26 points en première demie et ont filé vers une victoire de 40-14 face aux Jaguars de Jacksonville.

Les Ravens ont aussi amélioré leurs chances de participer aux éliminatoires, tandis que les Jaguars ont encaissé un 13e revers de suite.

Lamar Jackson a lancé trois passes de touché et a inscrit un majeur au sol pour les Ravens (9-5), qui ont gagné un troisième match d’affilée. Visant une troisième participation de suite aux éliminatoires, les Ravens sont l’une des nombreuses équipes au cœur de la course pour l’un des trois laissez-passer supplémentaires disponibles dans l’Association américaine.

Le porteur de ballon recrue J. K. Dobbins a récolté 64 verges de gains au sol et un majeur, tandis que le receveur Dez Bryant a marqué un premier touché depuis 2017.

Lions 25 – Titans 46

PHOTO BEN MARGOT, AP

Derrick Henry

Ryan Tannehill a inscrit deux majeurs au sol et a lancé trois passes de touché, Derrick Henry a amassé 147 verges de gains au sol et un touché, aidant les Titans du Tennessee à vaincre les Lions de Detroit 46-25.

Les Titans (10-4) ont fait le nécessaire pour rester en tête de la section Sud de l’Américaine. Même si les Colts d’Indianapolis ont défait les Texans de Houston 27-20, les Titans possèdent le bris d’égalité sur les Colts avec deux matchs à disputer.

Les Lions (5-9) ont encaissé un deuxième revers de suite après avoir remporté leur premier match sous les ordres de l’entraîneur-chef par intérim Darrell Bevell. Le quart Matthew Stafford a amassé 252 verges de gains et a lancé une passe de touché avant d’être remplacé par Chase Daniel avec 9 : 00 à faire à la rencontre.

Les Titans sont devenus la cinquième équipe de l’histoire de la NFL à connaître cinq matchs consécutifs d’au moins 420 verges de gains offensifs et 30 points au tableau.

Buccaneers 31 – Falcons 27

Tom Brady a aidé les Buccaneers de Tampa Bay à combler un retard de 17 points avant de vaincre les Falcons d’Atlanta 31-27, leur refaisant le coup qui leur avait fait au Super Bowl.

Brady a orchestré cinq séquences payantes consécutives et les Buccaneers (9-5) se sont approchés d’une première participation aux éliminatoires depuis 2007.

Les Falcons (4-10) menaient 17-0 à la mi-temps, puis 24-7 après avoir donné la réplique à Brady tôt au troisième quart.

Lors du Super Bowl en 2017, Brady avait orchestré la plus grande remontée de l’histoire du championnat, aidant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre à effacer un retard de 28-3 tard au troisième quart avant de l’emporter 34-28 en prolongation. Il avait alors remporté le cinquième de ses six titres avec les Patriots.

Il espère être en position d’en remporter un premier avec sa nouvelle équipe.

Brady a couronné la remontée avec une passe de touché de 46 verges à Antonio Brown avec 6 : 19 à faire. Le joueur le plus âgé de la NFL à 43 ans a complété 31 de ses 45 passes pour 390 verges de gains et deux passes de touché.

Les Bucs ont marqué sur cinq possessions de suite après la mi-temps – quatre touchés et un placement.

Texans 20 – Colts 27

Philip Rivers a brisé l’égalité avec une passe de touché à Zach Pascal tard dans la rencontre et la défensive des Colts d’Indianapolis a sauvé la mise en récupérant un échappé dans la zone des buts avec 19 secondes à faire pour confirmer une victoire de 27-20 face aux Texans de Houston.

Les Colts (10-4) ont gagné un troisième match de suite pour maintenir la cadence avec les Titans du Tennessee en tête de la section Sud de l’Américaine. Les Titans ont battu les Lions de Detroit.

Les Texans (4-10) ont encaissé un troisième revers d’affilée.

Pascal a capté une passe dans le flanc, puis s’est tourné avant d’étirer les bras par-dessus la ligne des buts, offrant une avance de 27-20 aux Colts avec 1 : 47 à faire.

Deshaun Watson a répliqué en amenant les Texans à la ligne de 21 des Colts. Après avoir rejoint Keke Coutee pour un gain de 14 verges, le secondeur des Colts Darius Leonard a frappé le ballon hors des mains de son rival. Bobby Okereka a tout juste récupéré le ballon dans la zone des buts avant que l’ailier rapproché des Texans Kahale Warring puisse le faire.

Rivers a complété 22 de ses 28 passes pour 228 verges de gains et deux touché. Jonathan Taylor a effectué 16 courses pour 83 verges de gains et un touché.

Bears 33 - Vikings 27

David Montgomery a établi un sommet personnel avec 146 verges de gains au sol et deux touchés, et il a aidé les Bears de Chicago à vaincre les Vikings du Minnesota 33-27.

Les Bears (7-7), qui sont au cœur de la lutte pour une place en éliminatoires, n’ont jamais tiré de l’arrière et ont gagné pour une troisième année de suite au Minnesota. L’entraîneur Matt Nagy a amélioré sa fiche à 5-1 face aux Vikings (6-8), dont les chances de participer aux éliminatoires sont très minces.

Les Bears ont effectué un seul botté de dégagement, sur leur première possession de la rencontre. Tout leur a réussi jusqu’à ce que Cameron Dantzelr intercepte une passe de Mitch Trubisky sur un troisième essai et les buts avec 2 : 57 à faire et une avance de 30-27.

Cependant, la défensive vulnérable des Bears a réussi à freiner les Vikings.

Dalvin Cook a amassé 132 verges de gains au sol et un touché, mais il a été stoppé sur un troisième essai crucial avant que Kirk Cousins rate une passe.

49ers 33 – Cowboys 41

PHOTO YFFY YOSSIFOR, AP

Tony Pollard

Tony Pollard a inscrit deux majeurs au sol en l’absence d’Ezekiel Elliott, blessé, et les Cowboys de Dallas ont battu les 49ers de San Francisco 41-33.

Les Cowboys ont marqué quatre fois après avoir réussi des revirements aux dépens des 49ers (5-9), qui deviendront la deuxième équipe en 13 saisons à terminer avec une fiche perdante un an après avoir perdu au Super Bowl.

Les Cowboys (5-9) ont encore espoir de se faufiler en éliminatoires en raison de la faiblesse de leur section.

Andy Dalton a lancé deux passes de touché et Greg Zuerlein a rompu l’égalité avec un placement tard au quatrième quart.

Du côté des 49ers, Nick Mullens a été victime de deux interceptions avant d’être remplacé par C. J. Beathard au quatrième quart.