(Allen Park) Les Lions de Detroit ont congédié leur entraîneur-chef Matt Patricia et leur directeur général Bob Quinn, samedi.

Larry Lage
Associated Press

L’équipe du Michigan a pris ces décisions à la suite de leur cuisante défaite de 41-25 contre les Texans de Houston à l’occasion du match de l’Action de grâce américaine, jeudi après-midi.

C’était la troisième fois cette saison qu’ils perdaient deux matchs consécutifs. Avant d’affronter les Texans, ils avaient aussi été blanchis pour la première fois en 11 ans lors du match précédent contre les Panthers de la Caroline.

« Ça ne fonctionnait clairement pas », a dit la propriétaire des Lions, Sheila Ford Hamp, lors d’une visioconférence.

Les Lions ont gagné un seul match éliminatoire depuis qu’ils ont gagné un dernier titre de la NFL en 1957. Et cette victoire en éliminatoire a été acquise le 5 janvier 1992.

« Nous ne pouvons pas cacher notre passé, a dit Hamp, qui a succédé à sa mère en juin pour diriger l’équipe que son regretté père a acheté en 1963. Je m’engage à renverser la vapeur et véritablement faire une différence. »

Darrell Bevell, qui a 14 saisons d’expérience comme coordonnateur offensif, va diriger les cinq derniers matchs de la campagne sur une base intérimaire. Les responsabilités de directeur général seront partagées par Kyle O’Brien, Lance Newmark, Rob Lohman et MIke Disner, qui travaillaient tous sous la supervision de Quinn au sein de la direction des Lions.

Patricia écoulait sa troisième saison à la barre des Lions (4-7), qui pointent au dernier rang de la section Nord de l’Association nationale.

Il a donc conclu son séjour avec les Lions avec une piètre fiche de 13-29-1, tandis que Quinn a fini le sien à 12 matchs sous la barre de ,500 en cinq campagnes.

Quinn, qui a fait partie du personnel des Patriots de la Nouvelle-Angleterre pendant 16 ans, a obtenu sa première opportunité de diriger une équipe de la NFL en janvier 2016.

Il a accordé son vote de confiance à l’entraîneur-chef Jim Caldwell, et les Lions ont participé aux éliminatoires. Caldwell a cependant été congédié la saison suivante, après avoir présenté une fiche identique de 9-7 qui ne fut pas suffisante pour retourner en éliminatoires.

Après avoir limogé Caldwell, Quinn a déclaré qu’il souhaitait embaucher un entraîneur-chef qui puisse mener les Lions au niveau supérieur.

Patricia l’a fait, mais ce ne fut pas suffisant pour permettre à Quinn et lui de conserveur leurs emplois.

Les Lions ont présenté une fiche de 6-10 sous l’égide de Patricia en 2018, et n’ont gagné que trois matchs la saison dernière. C’était à peine mieux jusqu’ici cette saison.