Patrick Mahomes a accumulé des gains de 416 verges par la passe et a complété cinq passes de touché et les Chiefs de Kansas City ont rossé les Jets de New York 35-9 dimanche après-midi.

The Associated Press

Tyreek Hill a terminé le match avec des gains de 98 verges et deux touchés et Travis Kelce a ajouté 109 verges et un majeur.

Mecole Hardman et Dedmarcus Robinson ont également franchi la ligne des buts pour les Chiefs (7-1), procurant à l’entraîneur-chef Andy Reid une 229e victoire en carrière. Cela lui confère le cinquième rang dans l’histoire de la NFL à égalité avec Curly Lambeau.

PHOTO JEFF ROBERSON, ASSOCIATED PRESS

L'entraîneur Andy Reid célèbre avec Tyreek Hill (10) et Patrick Mahomes (15).

Les Jets ont été limités à 221 verges en attaque et affichent un dossier de 0-8, une première pour l’organisation depuis 1996.

Privé de deux receveurs de qualité en Jamison Crowder et Breshad Perriman, blessés, le quart Sam Darnold a complété 18 de ses 30 passes pour des gains de 133 verges.

Les Chiefs avaient été établis favoris par 19 points.

Raiders 16 Browns 6

Derek Carr a complété une passe de touché de quatre verges à Hunter Renfrow tôt au quatrième quart, Daniel Carlson a réussi trois bottés de précision dans des conditions venteuses et hivernales en bordure du lac Erie, et les Raiders de Las Vegas ont défait les Browns de Cleveland 16-6.

PHOTO RON SCHWANE, ASSOCIATED PRESS

Daniel Carlson regarde le ballon après avoir effectué un botté de placement de 24 verges.

La passe de Carr à Renfrow avec 14 : 53 à jouer au quatrième quart a mené au seul touché du match et a aidé les Raiders (4-3) à se relever après leur effondrement, en fin de match la semaine dernière, dans une défaite de 45-20 contre les Buccaneers de Tampa Bay.

Le demi offensif Josh Jacobs a terminé la rencontre avec des gains de 128 verges au sol, un sommet personnel en carrière, en 31 courses.

Les Raiders avaient accordé au moins 10 points dans 116 parties d’affilée, un record de la NFL.

Privé de son receveur étoile Odell Beckham fils, victime d’une blessure à un genou la semaine dernière qui le gardera à l’écart pendant le reste de la saison, le quart Baker Mayfield n’a jamais pu mettre en marche l’attaque des Browns (5-3).

Mayfield, qui avait complété 21 passes de suite contre les Bengals de Cincinnati la semaine dernière, n’a réussi que 12 de ses 25 passes, pour des gains de 122 verges.

Colts 41 Lions 21

Philip Rivers a lancé trois passes de touché au deuxième quart et les Colts d’Indianapolis ont filé vers une victoire de 41-21 face aux Lions de Detroit.

Rivers a complété 23 de ses 33 passes, la plupart sur des jeux courts. Le vétéran âgé de 38 ans a aussi démontré qu’il avait toujours un bras puissant et précis, lançant une superbe passe de 29 verges à Nyheim Hines tard en première demie.

Les Colts (5-2) étaient reposés et en santé après leur semaine de congé. Ils présentent une fiche de 3-0 après leur semaine de congé sous les ordres de l’entraîneur Frank Reich.

Hines avait tellement d’énergie qu’il a célébré chacun de ses deux touchés au deuxième quart avec des pirouettes qui auraient fait rougir des gymnastes.

PHOTO CARLOS OSORIO, ASSOCIATED PRESS

Nyheim Hines

Les Lions (3-4) ont encaissé un septième revers de suite à domicile, une séquence qui a commencé la saison dernière. Ils ont gaspillé une occasion de gagner trois matchs d’affilée pour une première fois sous les ordres de l’entraîneur Matt Patricia.

Matthew Stafford a été 24-en-42 pour 336 verges de gains et trois touchés, dont deux à Marvin Jones, et deux revirements coûteux.

Patriots 21 Bills 24

Le joueur de ligne défensive Justin Zimmer a frappé le ballon hors des mains de Cam Newton, puis le demi de sûreté Dean Marlowe l’a recouvert à la ligne de 13 des siens avec 31 secondes à faire, confirmant la victoire de 24-21 des Bills de Buffalo face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Zack Moss a inscrit deux majeurs au sol et les Bills présentent un dossier de 6-2 pour une première fois depuis une séquence de six saisons de 1988 à 1993.

Les Bills ont mis fin à une série de sept revers face aux Patriots et les ont battus pour seulement une sixième fois en 41 duels depuis 2000.

Les Patriots ont chuté à 2-5 et ont perdu leurs quatre derniers matchs, leur pire séquence depuis 2002.

Le résultat a été confirmé alors que les Patriots semblaient sur le point d’être en mesure de forcer au moins la présentation d’une prolongation.

Sur un deuxième essai et 10 verges à franchir à partir de la ligne de 19 des Bills, Newton a reçu la remise et a suivi un bloqueur vers sa gauche. Zimmer est arrivé par derrière et a frappé le ballon hors des mains de Newton. Le ballon a ensuite roulé directement dans les bras de Marlowe.

PHOTO MARK KONEZNY, USA TODAY SPORTS

Cam Newton a échappé le ballon dans les derniers instants de la rencontre.

Ce fut le seul revirement de Newton au cours de la rencontre, une semaine après qu’il eut été cloué au banc dans un revers de 33-6 face aux 49ers de San Francisco.

Newton a complété 15 de ses 25 passes pour 174 verges de gains aériens. Il a ajouté 54 verges de gains au sol et un majeur.

Du côté des Bills, Josh Allen a été 11-en-18 pour 154 verges de gains aériens et il a aussi marqué un majeur sur une course de deux verges. Il a été victime d’une interception, mais les Bills n’ont jamais tiré de l’arrière pendant la rencontre.

Tyler Bass a brisé une égalité de 21-21 avec 4 : 06 à faire grâce à un placement de 28 verges.

Vikings 28 Packers 22

Dalvin Cook a récolté un total de 226 verges de gains combinés et est devenu le premier joueur des Vikings du Minnesota en plus de quatre décennies à marquer quatre touchés dans un match, propulsant les siens vers un gain de 28-22 face aux Packers de Green Bay.

Les Vikings ont survécu à une production de trois majeurs du receveur Davante Adams, qui a capté sept passes d’Aaron Rodgers pour 53 verges de gains.

Les Packers avaient le ballon à la ligne de 41 verges des Vikings avec 12 secondes à faire et aucun temps d’arrêt en banque. D.J. Wonnum a rejoint Rodgers dans le champ arrière et lui a fait perdre le ballon. Eric Wilson a recouvert le ballon pendant que les dernières secondes s’écoulaient au cadran.

Cook avait raté le dernier match des Vikings en raison d’une blessure à l’aine et représentait un cas incertain. Il a semblé en pleine forme, ridiculisant la défensive des Packers pendant tout le match.

Chacune des quatre premières possessions des Vikings s’est conclue par un touché de Cook. Il a franchi 163 verges par la course et a atteint trois fois la zone des buts de cette manière. Il a aussi capté deux passes pour 63 verges de gains, dont une passe payante sur un jeu de 50 verges.

Les seuls autres joueurs des Vikings à avoir inscrit quatre majeurs dans un match sont Ahmad Rashad en 1979 et Chuck Foreman en 1975.

Titans 20 Bengals 31

Joe Burrow a lancé deux passes de touché au quatrième quart et les Bengals de Cincinnati ont défait les Titans du Tennessee 31-20.

Les Bengals (2-5-1) avaient gaspillé des avances lors des deux semaines précédentes. Cette fois, Burrow leur a permis de fermer la porte.

Burrow a récolté 249 verges de gains et a aidé les Bengals à mettre fin à une série de trois revers. Ils ont du même coup égalé leur total de victoires de la saison 2019.

Giovani Bernard et Samaje Perine ont marqué des majeurs au sol tôt dans la rencontre pour les Bengals.

Les Titans (5-2) ont encaissé un deuxième revers de suite et ont vu leur série de cinq victoires à l’étranger prendre fin. Ils ont été rejoints au sommet de la section Sud de l’Américaine par les Colts d’Indianapolis.

Rams 17 Dolphins 28

Tua Tagovailoa a complété sa première passe de touché en carrière dans la NFL avant de laisser ses coéquipiers multiplier les jeux d’importance, et les Dolphins de Miami ont prouvé qu’ils pouvaient aspirer aux séries éliminatoires après avoir signé un troisième gain d’affilée, 28-17 contre les Rams de Los Angeles.

PHOTO JASEN VINLOVE, USA TODAY SPORTS

Tua Tagovailoa

Les Dolphins ont frappé deux fois en l’espace de 75 secondes. Ils ont marqué un premier touché lorsque Andrew Van Ginkel a récupéré un ballon échappé et l’a ramené jusque dans la zone des buts sur une distance de 75 verges. Jakeem Grant a enchaîné avec un retour de botté de dégagement de 88 verges, un record de l’histoire des Dolphins.

Les Dolphins ont provoqué quatre revirements en première demie et lorsque les deux équipes sont rentrées au vestiaire, ils détenaient une avance de 28-10 même s’ils avaient été dominés 224-54 au chapitre des gains totaux.

Ces jeux-clés ont aidé Tagovailoa à surmonter un coûteux revirement tôt lors de son premier départ dans la NFL. Celui qui a été réclamé au cinquième rang de la séance de sélection de 2020 a conclu la rencontre avec 12 passes réussies en 22 tentatives pour des gains de 93 verges.

Pour les Rams, Jared Goff a complété 35 des 61 passes qu’il a tentées pour des gains de 355 verges. Il a lancé une passe de touché mais a aussi été victime de deux interceptions et de deux ballons échappés.

Les Rams ont tenté 92 jeux contre seulement 48 pour les Dolphins, et ces derniers ont gagné bien qu’ils aient été limités à huit premiers essais et des gains totalisant 145 verges.

Les Dolpins (4-3) ont dominé leurs adversaires 95-34 lors de leurs trois dernières sorties, et ils affichent un dossier supérieur à ,500 pour la première fois dans leurs 23 parties sous la direction de l’entraîneur-chef Brian Flores.

Les Rams (5-3) ont servi un accueil hostile à Tavogailoa. À sa première tentative de passe, Tavogailoa a perdu le ballon lorsque Aaron Donald a frappé son bras. Tavovailoa a ensuite été projeté au sol par Michael Brockers pendant que Leonard Floyd récupérait le ballon libre.

Les Rams ont marqué un touché trois jeux plus tard et prenaient une avance de 7-0.

Les Dolphins ont riposté avec 28 points consécutifs, incluant une passe de touché du quart recrue, sur une distance de trois verges, à Devante Parker.