(Miami) Tom Brady et une douzaine de ses coéquipiers des Buccaneers de Tampa Bay ont effectué mardi une séance d’entraînement collective, contrevenant aux consignes du syndicat des joueurs, alors que deux autres joueurs de l’équipe ont été déclarés positifs au coronavirus.

Agence France-Presse

Le quart-arrière étoile, vainqueur de six Super Bowls avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, qu’il a quittés en mars pour rejoindre les Bucs, a effectué une séance matinale de deux heures avec ses nouveaux coéquipiers sur le terrain d’un établissement scolaire, a rapporté le Tampa Bay Times.

Aux côtés de Brady, qui aura 43 ans le 3 août, se trouvait notamment son ancien coéquipier des Patriots Rob Gronkowski.

Une initiative qui va à l’encontre de la recommandation formulée le week-end passé par le Dr Thom Mayer, directeur médical de la NFLPA, le syndicat des joueurs. Ce dernier a enjoint toutes les équipes à cesser de s’entraîner ensemble, dans un cadre privé, jusqu’au début des camps d’entraînement par équipes prévus à cet effet, prévus pour la fin juillet.

Cette consigne résulte de plusieurs tests positifs à la COVID-19-19 enregistrés ces derniers jours parmi les joueurs de la NFL, dont deux des Buccaneers et un entraîneur adjoint.  

En outre, une spectaculaire recrudescence des cas se produit depuis plus d’une semaine en Floride, État de résidence des Buccaneers, où la NBA et la MLS vont tenter de reprendre leur compétition, à huis clos, le mois prochain à Orlando.