(Englewood) John Elway a déclaré qu’il ne veut plus être un simple témoin et indiqué qu’il se « joint aux joueurs, aux entraîneurs et à notre organisation pour dénoncer le racisme, la brutalité policière et la discrimination contre la communauté noire américaine ».

Associated Press

Ces propos du directeur général des Broncos de Denver ont été transmis dans un long gazouillis publié à la fin d’une autre semaine tumultueuse au cours de laquelle son entraîneur-chef, Vic Fangio, a été sévèrement critiqué pour avoir suggéré qu’il n’avait jamais été témoin de racisme ou de discrimination dans la NFL.

Les remarques de Fangio ont été faites pendant un entretien téléphonique mardi, après que l’équipe eut commenté les importantes manifestations qui ont secoué les États-Unis à la suite du meurtre de George Floyd par un policier blanc dans les rues du Minnesota la semaine dernière.

Le lendemain, Fangio s’est excusé, en précisant qu’il voulait simplement dire que la ligue opère au mérite sur le terrain et dans le vestiaire. Cependant, elle aurait dû reconnaître le manque de diversité culturelle parmi ses entraîneurs, ses directeurs généraux, ses présidents et ses propriétaires d’équipes, au sein de la ligue la plus populaire au pays.

Plusieurs joueurs et entraîneurs des Broncos doivent se retrouver samedi pour une manifestation et une série de discours au capitole de l’État du Colorado à Denver, où se déroulent la plupart des manifestations depuis la mort de Floyd. Quatre policiers ont été congédiés et accusés de meurtre.

On ignore cependant si Elway se joindra aux joueurs au capitole de l’État.

Vendredi soir, Elway a publié un gazouillis dans lequel il a indiqué qu’il avait passé la majeure partie de la semaine à écouter ses joueurs et les entraîneurs pour réaliser que ses opinions étaient erronées depuis des décennies.

« J’ai toujours cru qu’en grandissant dans un vestiaire, je savais tout ce qu’il y avait à savoir pour comprendre mes coéquipiers, peu importe leur feuille de route et leur parcours dans la vie, a écrit Elway. J’ai réalisé que j’avais tort.

« J’ai écouté et lu les joueurs sur les réseaux sociaux, et ils ont démontré beaucoup de résilience, et les expériences qu’ils ont vécues étaient des exemples éloquents. Ça m’a frappé de plein fouet. J’ai réalisé que j’avais encore beaucoup de chemin à faire, mais je continuerai d’écouter et de me conscientiser à leur cause, a ajouté Elway. C’est la seule façon de progresser. J’ai la certitude que de bonnes choses émaneront de ces discussions difficiles autour de l’équipe, de la ligue et du pays. »