(Cincinnati) Les Bengals de Cincinnati se sont assurés que Joe Burrow ait le champ libre en libérant le quart-arrière Andy Dalton, qui détient plusieurs des records du club, mais n’a jamais pu remporter un match éliminatoire.

Joe Kay
Associated Press

La transaction effectuée jeudi donne une chance à Dalton, qui avait toujours une année à écouler à son contrat, de se battre pour un poste au sein d’une autre équipe.

Elle pave également la voie à Burrow, premier choix au total du dernier repêchage, qui tentera de procurer une première victoire éliminatoire aux Bengals depuis la saison 1990, la cinquième plus longue séquence d’insuccès de l’histoire de la NFL.

PHOTO D’ARCHIVES JOE ROBBINS, AFP

Le quart Joe Burrow, de Louisiana State University, a été choisi en première ronde par les Browns lors du repêchage virtuel le 23 avril 2020.

Dalton a mené les Bengals à leur plus longue séquence de participations aux séries – cinq, de 2011 à 2015 – mais n’a jamais signé de victoire. Tandis que la ligne à l’attaque s’est étiolée et que son meilleur receveur, A. J. Green, a subi une série de blessures, Dalton a aussi souffert.

« Andy aura toujours une place spéciale dans l’histoire de cette équipe et je sais qu’il a une place spéciale dans mon cœur, a déclaré le propriétaire des Bengals, Mike Brown. Il s’agit d’une triste journée pour l’équipe parce que nous savons et apprécions le fait qu’Andy a toujours été un vrai professionnel. Nous respectons et apprécions Andy, et nous le remercions. »

Dalton a été un choix de deuxième tour en 2011, quand Carson Palmer a demandé une transaction et menacé de se retirer au lieu de poursuivre sa carrière à Cincinnati. Dalton et Green, le choix de premier tour des Bengals cette année-là, ont relancé l’équipe.

L’un des meilleurs passeurs de la NFL quand il a été bien entouré, il a notamment mené le circuit Goodell avec un coefficient d’efficacité de 106,3 en 2015.

L’entraîneur-chef Zac Taylor a pour ainsi dire mis fin au règne de Dalton à Cincinnati en le clouant au banc pour trois rencontres au milieu de la dernière campagne, soldée par un dossier de 2-14. Cette décision a surpris Dalton et ses coéquipiers. Dalton était d’ailleurs fâché que les Bengals n’aient pas tenté de l’échanger à la date limite des transactions.

Quand les Bengals ont repêché Burrow avec le tout premier choix la semaine dernière, la question était de savoir si l’équipe allait garder Dalton pour la dernière année de son contrat comme mentor pour la recrue ou le laisser aller.

Âgé de 32 ans, Dalton détient les records des Bengals pour les passes de touché (204) et les passes complétées (2757), les matchs de plus de 300 verges de gains aériens et le coefficient d’efficacité en carrière, à 87,5. Ses 24 poussées victorieuses constituent également un record des Bengals.

Sa fiche de 70-61-2 comme quart partant est la deuxième meilleure du club chez les quarts comptant au moins 10 départs, derrière Virgil Carter.

Dalton et sa conjointe, J. J., étaient très actifs dans la communauté, notamment par le biais de leur fondation. Plus récemment, ils ont fait don de 150 000 $ US afin d’aider le personnel médical à combattre la pandémie de COVID-19 dans la région.