(Arlington) Cole Beasley a savouré du temps additionnel sur le terrain avec ses anciens coéquipiers après probablement l’une des journées les plus satisfaisantes de la carrière de l’ailier espacé des Bills de Buffalo. Et dire qu’il n’a même pas été l’auteur du jeu le plus significatif par un receveur de passes de l’équipe, jeudi.

Schuyler Dixon
Associated Press

John Brown est devenu le premier receveur des Bills à lancer une passe de touché, Josh Allen a établi un record d’équipe en produisant au moins deux touchés dans un huitième match d’affilée et les Bills ont défait les Cowboys de Dallas 26-15 dans l’une des trois parties au calendrier du jeudi de l’Action de grâce.

La passe de touché d’Allen est allée dans les mains de Beasley, qui a amassé des gains de 100 verges par la passe dans le stade où il a passé ses sept premières saisons dans la NFL. Du coup, les Bills (9-3) ont inscrit une première victoire depuis 1975 le jour de l’Action de grâce, à leur premier match durant cette journée fériée en 25 ans.

« La journée la plus satisfaisante sera celle où nous gagnerons le Super Bowl », a lancé Beasley, qui ne s’était pas gêné pour critiquer les Cowboys après son départ. Or, Beasley a capté six passes et a terminé à deux verges de son meilleur match en carrière contre eux.

« Il ne s’agit que d’une autre victoire, que d’un autre pas dans la bonne direction. »

Les Cowboys (6-6) ont trébuché après avoir inscrit un touché à leur première série à l’attaque, donnant ainsi une chance aux Eagles de Philadelphie de les rattraper au premier rang du classement de la section Est de l’Association nationale. Les Eagles rendront visite aux Dolphins de Miami dimanche après-midi.

La piètre prestation des Cowboys, victimes d’une sixième défaite en neuf rencontres, est survenue quatre jours après que le propriétaire Jerry Jones eut critiqué le personnel d’entraîneurs après une défaite à la Nouvelle-Angleterre, dimanche.

Jones a affiché son soutien à l’endroit de l’entraîneur-chef Jason Garrett, qui complète la dernière année de son contrat, à sa neuvième saison complète pour une concession qui n’a pas franchi la deuxième ronde éliminatoire depuis le dernier de ses cinq championnats pour compléter la saison 1995.

« Ce n’est pas le moment pour moi », a déclaré Jones, qui avait effectué un changement en milieu de saison pour confier le poste à Garrett en 2010.

« Je regarde devant avec l’objectif de gagner quatre ou cinq matchs consécutifs. Chaque décision que je vais prendre au cours du prochain mois aura pour but de nous mener au Super Bowl maintenant. »

Allen a lancé 24 passes et en a complété 19 pour des gains de 231 verges et un taux d’efficacité de 120,7 — le meilleur de sa carrière — et les Bills ont signé un troisième gain consécutif pour solidifier leur emprise sur l’une des deux places réservées aux équipes repêchées dans l’Association américaine.

Au deuxième quart, avec un score de 7-7, Allen a récupéré le ballon qu’il n’avait pas pu maîtriser lors de la remise de son centre, lors d’un quatrième essai et une verge à franchir. Après avoir brandi le ballon au-dessus de la ligne de premier essai imaginaire, Allen a réussi à faire quelques pas vers l’avant pour un gain de 3 verges, à la ligne de 28 des Cowboys.

« Sur un quatrième essai et une courte à distance à franchir, je ne peux pas échapper la remise du centre. Je dois faire mieux que ça, a déclaré Allen. Et donner le ballon à notre demi-offensif et lui confier le travail. Mais je voulais le ballon. Je le voulais vraiment. »

Sur le jeu suivant, Brown s’est vu remettre le ballon sur un double jeu renversé et a lobé une passe vers le demi Devin Singletary, laissé complètement seul près de la zone des buts, pour un touché et une avance de 13-7.

Cette fois-ci, les Cowboys ne pouvaient invoquer les mauvaises conditions météorologiques pour justifier leur difficile performance à l’attaque, après avoir affronté le vent et la pluie lors de leur match contre les Patriots. Le quart Dak Prescott a été victime d’une interception et d’un échappé, et en a eu un autre lors d’un quatrième essai pendant une séquence de 50 minutes durant laquelle les Cowboys ont été déclassés 26-0 au tableau indicateur.

Le demi-offensif Ezekiel Elliott a accumulé 54 verges au sol et 20 de plus par la passe pendant les neuf premières minutes du match. Il a toutefois été peu productif par la suite et il a complété sa journée de travail avec 71 verges par la course et 66 par la voie des airs.

Une semaine après avoir été la cible de critiques pour avoir tenté un placement tard lors du match contre les Patriots, Garrett a tenté de convertir un quatrième essai de la ligne de 6 verges des Bills, tard au troisième quart. Toutefois, la passe de Prescott vers Elliott s’est arrêtée à court du demi des Cowboys.