(Florham Park, N.J.) Le demi offensif des Jets de New York Le’Veon Bell a déclaré qu’il était ciblé injustement par la NFL après s’être soumis à un cinquième test antidopage depuis le début de la saison, et il en a profité pour critiquer la politique de la ligue.

Associated Press

Dans un gazouillis publié mercredi, Bell a mis en doute l’aspect aléatoire des tests antidopage auxquels sont soumis les joueurs. Il a ajouté qu’il ne se pliera à aucun autre test cette saison, après avoir complété le dernier.

Bell a mentionné que la NFL devrait se concentrer sur les joueurs qui enfreignent les règlements, et arrêter de le cibler.

Les tests antidopage aléatoires font partie de la convention collective ratifiée entre la NFL et l’Association des joueurs. Un administrateur indépendant détermine, par l’entremise d’un programme informatique, quels joueurs sont testés chaque semaine.

Bell avait été suspendu pendant deux matchs par la NFL en 2014, alors qu’il jouait pour les Steelers de Pittsburgh, après avoir été accusé de possession illégale de marijuana et de conduite avec les facultés affaiblies. Il avait aussi été suspendu pendant quatre rencontres en 2016 pour avoir raté un test antidopage.