Source ID:eb1e9d95bf0a34798910300bf692f6c5; App Source:StoryBuilder

Vincent Guzzo intéressé par les Alouettes

Vincent Guzzo... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Vincent Guzzo

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

L'homme d'affaires Vincent Guzzo a confirmé au confrère de TSN Radio Tony Marinaro son intérêt pour l'achat des Alouettes de Montréal.

Selon les informations que Marinaro a publiées sur son compte Twitter hier soir, les gouverneurs de la Ligue canadienne de football (LCF) auraient même approuvé la vente de l'équipe au groupe mené par Guzzo. Cela dit, la transaction ne serait pas encore conclue puisque Guzzo serait encore à l'étape d'évaluer la viabilité du projet.

Au moment de publier, ni les Alouettes ni la LCF n'avaient répondu aux courriels de La Presse, envoyés tard hier soir, demandant de confirmer ou d'infirmer ces informations.

Toujours selon Marinaro, le plan envisagé veut que Guzzo détienne 50 % de l'équipe, et que deux autres partenaires (non identifiés) détiennent chacun 25 %.

L'animateur de radio soutient aussi que Guzzo aurait l'intention de changer le nom de l'équipe pour qu'elle devienne les Alouettes du Québec.

Des mois de rumeurs

Le dossier de la vente des Alouettes par la famille Wetenhall fait jaser depuis maintenant quelques mois. L'ancien joueur Éric Lapointe a publiquement manifesté son désir d'acheter l'équipe, tout comme l'homme d'affaires montréalais Clifford Starke.

Dans les deux cas, il semble que leur initiative soit restée lettre morte. Des rumeurs prêtaient également à Stephen Bronfman l'intention d'acheter l'équipe, rumeurs que le principal intéressé a niées.

Les Alouettes sont la propriété des Wetenhall depuis 1997. Après des années fastes, l'équipe a raté les éliminatoires au cours des quatre dernières saisons, et n'est pas retournée au match de la Coupe Grey depuis sa conquête du titre en 2010, après y avoir participé huit fois entre 2000 et 2010.

Ces problèmes sur le terrain se sont répercutés aux guichets. Selon les informations de notre collègue Miguel Bujold publiées en mars, le nombre d'abonnements de saison aurait fondu d'au moins 50 % depuis cinq ans.

Ces pertes de revenus, jumelées au possible retour des Expos, auraient convaincu les Wetenhall de vendre l'équipe.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer