Après avoir été ignoré au repêchage de la NFL, l’ailier défensif du Rouge et Or de l’Université Laval Mathieu Betts a signé un contrat de trois ans avec les Bears de Chicago, samedi.

La Presse canadienne

Au terme des quatre dernières rondes du repêchage, qui a pris fin samedi, Betts s’est rapidement entendu comme joueur autonome avec les Bears, qui faisaient partie des cinq équipes à être venues évaluer ses aptitudes au mois de mars.

Betts, qui est âgé de 24 ans, a suivi les traces de son ancien coéquipier chez le Rouge et Or Antony Auclair, qui n’avait pas été sélectionné au repêchage de 2017, mais qui avait malgré tout apposé sa signature au bas d’un contrat de trois ans avec les Buccaneers de Tampa Bay.

Betts, Auclair, le garde des Chiefs de Kansas City Laurent Duvernay-Tardif et le spécialiste des longues remises des Cowboys de Dallas Louis-Philippe Ladouceur sont les seuls Québécois à être actuellement sous contrat avec une équipe de la NFL.

Originaire de Montréal, Betts a disputé quatre saisons avec le Rouge et Or, mettant la main sur la coupe Vanier à deux occasions, en 2016 et en 2018. Il est le seul joueur de l’histoire à avoir remporté trois années de suite le trophée J. P. Metras, remis au meilleur joueur de ligne des rangs universitaires canadiens.

Betts, qui est le meilleur espoir en vue du repêchage de la Ligue canadienne de football, a également établi un record du Réseau du sport étudiant du Québec avec 35,5 sacs du quart.

Les mini-camps de recrues se tiendront au mois de mai et les camps d’entraînement s’amorceront à la mi-juillet.