Les Chiefs ont confirmé leur suprématie lors de la dernière journée de la saison régulière, tandis que les Eagles, champions en titre, ont décroché in extremis leur place en séries éliminatoires.

Mis à jour le 31 déc. 2018
ASSOCIATED PRESS

Les Chiefs de Kansas City ont confirmé leur titre de la section Ouest et leur premier rang de l'Association Américaine en écrasant les Raiders d'Oakland 35-3, dimanche.

Patrick Mahomes a lancé une passe de touché de 67 verges à Tyreek Hill et une autre de 89 verges à Demarcus Robinson. Il a conclu sa saison recrue avec un total de 5097 verges et 50 passes de touché, joignant Peyton Manning comme étant les seuls quarts de l'histoire de la NFL à obtenir 5000 verges et 50 passes de touché lors d'une même saison.

Manning avait réussi 55 passes de touché et amassé 5477 verges avec les Broncos de Denver, en 2013.

Hill a terminé le match avec cinq attrapés pour des gains de 101 verges, établissant un record des Chiefs pour les verges par la passe en une saison (1479). Damien Williams a ajouté 51 verges au sol et un touché pour les Chiefs (12-4), qui ont défait les Raiders pour une huitième fois en neuf duels.

Cette dernière victoire des Chiefs est survenue après que l'équipe eut raté deux occasions de s'assurer du titre de section, contre les Chargers de Los Angeles et les Seahawks de Seattle.

Derek Carr a vu sa séquence de passes tentées sans être victime d'une interception être freinée à 332. Daniel Sorensen a intercepté une de ses passes et il l'a ramenée pour un touché lors du premier quart. Carr a fini le match avec 23 passes réussies en 32 tentatives et pour des gains de 184 verges.

Les Raiders (4-12) ont commis un revirement lors de leurs quatre premières possessions de l'affrontement.

Au programme du premier tour 

Le 5 janvier au NRG Stadium: Texans contre Colts

Le 5 janvier au AT & T Stadium: Cowboys contre Seahawks

Le 6 janvier au M & T Bank Stadium: Ravens contre Chargers

Le 6 janvier au Soldier Field: Bears contre Eagles

Les séries éliminatoires de division auront lieu les 12 et 13 janvier, les finales de conférence le 20 janvier et le Super Bowl le 3 février.

Les Ravens se faufilent en séries 

Les Ravens de Baltimore ont renversé la vapeur au courant de la saison et ils ont offert une conclusion spectaculaire à leurs partisans.

Dans un affrontement riche en rebondissements, les Ravens ont tenu le coup pour se faufiler en séries éliminatoires grâce à une victoire de 26-24 contre les Browns de Cleveland, dimanche.

Les Ravens (10-6) ont bénéficié de deux touchés au sol du quart recrue Lamar Jackson ainsi que d'une interception de C. J. Mosley pour s'emparer du titre de la section Nord de l'Association Américaine. La semaine prochaine, ils accueilleront les Chargers de Los Angeles lors du premier tour éliminatoire.

« Ça fait du bien d'avoir un match de séries à domicile, a mentionné le demi de coin des Ravens Marlon Humphrey. Contre toutes attentes, c'est arrivé. »

Kenneth Dixon a amassé 117 des 296 verges au sol des Ravens, qui ont mis fin à une disette de trois ans sans séries en gagnant six de leurs sept derniers matchs. Jackson a ajouté 90 verges par la course.

L'an dernier, les Ravens avaient raté les séries en raison d'un touché de dernière minute des Bengals de Cincinnati lors de la dernière semaine d'activités. Se souvenant très bien de la scène, les 70 925 spectateurs présents au match à Baltimore étaient sur le bout de leur siège quand ils ont vu les Browns s'approcher en position de tenter un placement.

Une passe de 19 verges de Baker Mayfield à Breshad Perriman et une autre de 16 verges à Jarvis Landry ont placé les Browns à la ligne de 39 des Ravens avec 90 secondes à jouer.

Après trois passes incomplètes, les Ravens ont opté pour un blitz en quatrième essai et Mayfield a envoyé le ballon dans les mains de Mosley, qui a scellé l'issue de l'affrontement. Les Ravens ont conclu la saison avec une avance d'un demi-match sur les Steelers de Pittsburgh, qui ont vaincu les Bengals quelques minutes plus tôt.

« C'était énervant, a déclaré le demi inséré des Ravens Hayden Hurst. J'avais confiance que nos joueurs défensifs allaient réaliser un gros jeu. C. J. l'a fait. »

Les Ravens montraient une fiche de 4-5 avant que Jackson prenne la relève de Joe Flacco, blessé. Flacco était le quart partant de l'équipe depuis 2008 et il était une pièce maîtresse des Ravens lorsqu'ils ont gagné leur dernier titre de section, en 2012. Cette année-là, ils avaient également remporté le Super Bowl.

Les Browns (7-8-1) n'ont pas été en mesure de connaître une première saison gagnante depuis 2007. Ils tiraient de l'arrière 20-7 à la demie et 26-17 avec 7 : 20 à écouler.

Mayfield a lancé trois passes de touché pour conclure sa saison avec 27, un record pour une recrue.

« Je vais m'assurer d'en glisser un mot lors du vol de retour, a affirmé l'entraîneur-chef par intérim des Browns, Gregg Williams. Tous les joueurs méritent une tape dans le dos, même quand tu es un jeune homme très compétitif. Je peux vous assurer que Baker l'est. »

Même s'il a malmené la meilleure défensive de la NFL avec 376 verges par la voie des airs, Mayfield a été victime de trois interceptions.

« Évidemment, je suis très déçu que nous n'ayons pas pu quitter le stade avec la victoire. Ils constituent une très bonne équipe, une équipe de séries, a-t-il fait valoir. Nous voulons nous retrouver dans leur position l'année prochaine. »

Jackson a porté le ballon 20 fois. Il a complété 14 de ses 24 passes pour des gains aériens de 179 verges.

« C'est excitant de le regarder jouer. C'est un leader maintenant », a exprimé la recrue des Ravens Gus Edwards, qui a obtenu 76 verges par la course.

Les Colts se qualifient

Andrew Luck a lancé trois passes de touché et a récolté des gains aériens de 285 verges pour permettre aux Colts d'Indianapolis d'obtenir leur laissez-passer en éliminatoires en vertu d'un gain de 33-17 face aux Titans du Tennessee, dimanche soir.

Avec le gain des Texans de Houston, qui ont mis la main sur le titre de la section Sud de l'Américaine plus tôt dimanche, les Colts et les Titans se disputaient la dernière place disponible pour participer au tournoi hivernal. Les Colts rendront visite aux Texans le week-end prochain.

Luck est demeuré parfait face aux Titans, signant une 11e victoire d'affilée. Il s'agit du plus grand nombre de victoires face à une autre concession pour un quart-arrière depuis 1970. Il a aidé les Colts (10-6) à se tailler une place en éliminatoires pour la première fois depuis 2014.

Les Titans (9-7) ont mis un terme à leur séquence de quatre victoires, alors que leur quart-arrière, Marcus Mariota, a été laissé de côté en raison d'une blessure au cou et au pied. La formation du Tennessee a raté une deuxième occasion d'obtenir une place en séries sous les ordres de Mike Vrabel, qui en est à sa première saison derrière le banc des Titans.

Les Colts ont intercepté deux des passes de Blaine Gabbert dans les neuf dernières minutes de jeu.

Marlon Mack a quant à lui amassé des gains de 119 verges par la course et a inscrit un majeur pour les Colts.

Adam Vinatieri a réussi deux placements de 53 et 25 verges. Le joueur actif le plus âgé du circuit Goodell a toutefois raté sa dernière transformation.

Derrick Henry a terminé avec des gains de 93 verges.

Les Titans devaient composer avec l'absence de Jurrell Casey et Brian Orakpo en défensive, ce qui a laissé un trou béant dans la formation, qui a finalement été incapable d'appliquer de la pression sur Luck et l'offensive des Colts.

Les Cowboys affronteront les Seahawks

Dak Prescott a lancé une passe de touché de 32 verges à Cole Beasley en quatrième essai et il a ajouté un converti de deux points réussi à Michael Gallup, menant les Cowboys de Dallas vers une victoire de 36-35 contre les Giants de New York, dimanche.

Les Cowboys accueilleront maintenant les Seahawks de Seattle au premier tour éliminatoire, qui s'amorcera la semaine prochaine. 

Dans ce qui pourrait être le dernier départ d'Eli Manning avec les Giants, Prescott a lancé quatre passes de touché, dont les trois premières au demi inséré Blake Jarwin, et pour des gains de 387 verges. Les Cowboys (10-6) ont gagné pour une septième fois à leurs huit dernières sorties. 

Le match n'avait aucune importance pour les Cowboys, qui ont déjà remporté le titre de la section Est de l'Association Nationale. L'entraîneur-chef Jason Garrett a reposé quelques joueurs, dont le porteur de ballon Ezekiel Elliott, mais Prescott est resté pendant toute la partie. 

Les Giants (5-11) ont perdu un troisième match de suite. 

Saquon Barkley a couronné une saison recrue record avec un touché de deux verges pour placer les Giants en avant 35-28 en fin de quatrième quart. 

Prescott a toutefois orchestré une séquence offensive de neuf jeux et 70 verges qui s'est conclue par une réception bonne pour six points de Beasley. 

Barkley a terminé la saison avec 91 réceptions, battant le record de Reggie Bush (88) pour le plus haut total pour un porteur de ballon recrue. Le deuxième choix au total au dernier repêchage de la NFL a conclu la campagne avec un total de 2028 verges de la ligne de mêlée, joignant Eric Dickerson (2212 en 1983) et Edgerrin James (2139 en 1999) en tant que seules recrues à avoir atteint ce plateau dans l'histoire du circuit.

Les Eagles passent

La touche magique de Nick Foles a permis aux Eagles de Philadelphie d'obtenir leur laissez-passer pour les éliminatoires dans la Nationale grâce à une victoire de 24-0 devant les Redskins de Washington, dimanche.



Les champions en titre du Super Bowl, les Eagles (9-7), devront se mesurer aux Bears (12-4) le week-end prochain. 

Foles a égalé le record de Philip Rivers en complétant 25 passes d'affilée et a lancé deux passes de touché avant qu'une blessure au haut du corps le force à quitter la rencontre. Nate Sudfeld a décoché une passe de touché de 22 verges, la seule de sa présence sur le terrain. 

Nommé le joueur le plus utile lors du dernier Super Bowl, Foles présente un dossier de 6-0 en remplacement de Carson Wentz. 

Les Eagles ont dominé les Redskins, contrôlant le ballon pour une durée de 43 : 19. La défensive de Philadelphie a limité les Redskins à amasser des gains de 89 verges au total. 

Les Redskins (7-9) ont perdu six de leurs sept dernières rencontres après avoir mené la section Est de la Nationale avec un dossier de 6-3. 

Foles a conclu la rencontre avec en complétant 28 de ses 33 passes pour des gains aériens de 221 verges. 

Il a repéré Alshon Jeffery sur une distance de deux verges pour conclure une séquence à l'attaque de 87 verges, qui a occupé 11 : 49 du temps au second quart, pour permettre aux Eagles de prendre les devants 10-0. 

Le quart des Eagles a par la suite rejoint Nelson Agholor sur six verges pour porter la marque à 17-0, tard au troisième quart. Sur le jeu précédent, Foles avait la chance de battre un record de passes consécutives complétées, mais a raté la cible. 

Sudfeld a à son tour remis le ballon à Agholor, qui a couru en direction de la zone des buts après avoir capté la passe, pour creuser l'écart 24-0 en quatrième. 

À son troisième match après que Alex Smith et Colt McCoy eurent subi des blessures, Josh Johnson a vu 12 de ses 27 passes être complétées pour des gains de 91 verges et a lancé une interception.

Les Steelers gagnent, mais sont éliminés

Ben Roethlisberger a lancé une passe de touché et a récolté des gains aériens de 287 verges et les Steelers de Pittsburgh ont défait les Bengals de Cincinnati 16-13, dimanche.

Ben Roethlisberger a lancé une passe de touché et a récolté des gains aériens de 287 verges et les Steelers de Pittsburgh ont défait les Bengals de Cincinnati 16-13, dimanche.

Le botteur nouvellement acquis par la formation de Pittsburgh, Matt McCrane, a largement contribué à la victoire en réussissant trois placements. 

Ce ne fut toutefois pas suffisant pour permettre aux Steelers de décrocher un troisième titre consécutif de la section Nord de l'Américaine. Les Steelers (9-6-1) ont vu leurs chances se dissiper lorsque les Ravens de Baltimore ont tenu tête aux Browns de Cleveland, grâce à un gain de 26-24, puis s'effondrer quand les Colts d'Indianapolis ont battu les Titans du Tennessee. 

Roethlisberger a terminé la saison avec son meilleur dossier en carrière et avec le meilleur rendement de la NFL grâce à des gains de 5129 verges par la voie des airs. C'est la première fois de l'histoire de la concession qu'un quart-arrière des Steelers remporte le meilleur dossier du circuit Goodell. En l'absence du receveur de passe Antonio Brown, Roethlisberger a connu quelques ennuis devant la défensive des Bengals. 

Il a lancé qu'une seule passe de touché - au receveur JuJu Smith-Schuster au troisième quart - forçant les Steelers à reposer leurs espoirs sur McCrane. Le botteur a signé un contrat avec les Steelers après que Chris Boswell eut subi une blessure au bat du corps. McCrane a réussi des bottés de 39, 47 et 35 verges, alors qu'il restait 1 : 56 à faire. 

Les Steelers ont tenu le fort lorsque le quart-arrière des Bengals Jeff Driskel n'a finalement pu compléter sa passe à Josh Malone, alors qu'il restait 1 : 08 à écouler. 

Joe Mixon a récolté 105 verges de gains au sol et les Bengals (6-10) ont amassé que 196 verges au total, encaissant un septième revers à leurs huit dernières rencontres. Driskel a complété 12 de ses 24 passes pour des gains de 95 verges et il a encaissé quatre sacs du quart.

Les Patriots, invaincus à domicile, écrasent les Jets

Tom Brady a récolté quatre passes de touché et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont surclassé les Jets de New York 38-3, dimanche.

Brady a cumulé 250 verges aériennes, dont des passes de touché à James White, Rex Burkhead, Philip Dorsett et Julian Edelman. Des connexions de 17, 18, neuf et cinq verges. 

Stephen Gostkowski a fourni un placement de 36 verges, tandis que Kyle Van Noy a converti un revirement en touché. 

Les Pats (11-5) ont connu une saison régulière parfaite à la maison, en route vers un 10e titre de section d'affilée. 

Les hommes de Bill Belichick obtiennent un répit au premier tour éliminatoire, en plus d'un match à la maison en deuxième ronde. 

La passe de touché à White a conclu une montée de 59 verges en neuf jeux, en cinq minutes. 

Quand les Jets ont eu le ballon, une course de 28 verges de Sam Darnold a pavé la voie à un placement de 40 verges de Jason Myers. 

Les Patriots ont riposté avec les réceptions payantes de Burkhead et Dorsett au deuxième quart, à 1 : 50 d'intervalle. 

La première demie s'est conclue avec le premier sac en carrière de Derek Rivers, des Patriots. 

Darnold a complété 16 passes sur 28, pour 167 verges. Il a aussi échappé un ballon, repris et ramené en zone des buts par Van Noy, au troisième quart. 

Les Jets (4-12) en sont à huit années de suite sans atteindre les éliminatoires. Seuls deux clubs font encore pire : les Browns et les Buccaneers, avec des disettes de 16 et 11 ans. 

Trois des victoires des Jets ont été acquises avant le 15 octobre, cette année. Depuis ce temps : une fiche de 1-9, dont un rendement de 0-5 au MetLife Stadium.

Les Texans s'assurent du titre de la section Sud

Les Texans de Houston se sont assurés du titre de la section Sud de l'Association Américaine grâce à une victoire de 20-3 aux dépens des Jaguars de Jacksonville, dimanche.

Les Texans (11-5) ont gagné neuf matchs de suite après avoir amorcé la saison avec un dossier de 0-3 et ils participeront aux séries pour la cinquième fois de leur histoire grâce à leur cinquième titre de section.

La formation de Houston retourne en séries pour une troisième fois en quatre ans après avoir raté les éliminatoires la saison passée, alors que le quart Deshaun Watson et l'ailier défensif J. J. Watt ont subi une blessure majeure leur faisant rater le reste de leur campagne.

Watson a obtenu 234 verges par la voie des airs et il a franchi lui-même la zone des buts pour les Texans. Le receveur DeAndre Hopkins a amassé 147 verges.

Les Texans se sont donné une avance de 14 points en première demie à la suite de touchés au sol de Watson et Lamar Miller. Ils menaient 20-3 au quatrième quart et les Jaguars ont eu l'occasion de réduire l'écart, mais Blake Bortles a lancé une interception dans les mains d'Andre Hal, dans la zone des buts.

Les Jaguars (5-11) ont à nouveau utilisé Bortles comme partant, après l'avoir cloué au banc à la suite d'un revers contre les Bills de Buffalo le 25 novembre, mais l'attaque ne s'est jamais mise en marche. Bortles a réussi 15 de ses 28 passes pour des gains aériens de 107 verges.

La performance de Hopkins lui a permis de terminer la saison avec 115 réceptions et 1572 verges par la voie des airs, deux sommets en carrière. Son total de réceptions égale le record d'équipe d'Andre Johnson, établi en 2008.

Commotion cérébrale pour Aaron Rodgers

Matthew Stafford a lancé deux passes de touché à T. J. Jones et pour des gains de 266 verges, menant les Lions de Detroit vers une victoire facile de 31-0 contre les Packers de Green Bay, dimanche.

Alors que les Packers (6-9-1) tiraient de l'arrière 21-0 à la demie, le quart Aaron Rodgers n'a jamais quitté le vestiaire après avoir été victime d'une commotion cérébrale au début du deuxième quart. Les deux équipes étaient éliminées de la course aux séries depuis déjà plusieurs semaines.

Le botteur Matt Prater a lancé une passe de touché après avoir feinté un placement. Zach Zenner a réussi un majeur lors d'une course de 13 verges et le Lions (6-10) ont gagné un quatrième affrontement de suite contre les Packers pour une première fois depuis 1982-83.

Les Lions ont eu un avantage marqué au chapitre des verges totales (261 contre 67) et des premiers essais (16 contre 3) à la demie. Zenner a conclu la rencontre avec 21 courses pour des gains de 93 verges. Stafford a complété 20 de ses 32 passes alors que la recrue Brandon Powell a capté six ballons pour des gans de 103 verges.

On ne sait pas à quel moment Rodgers s'est blessé, mais il a perdu son casque lors d'un sac du quart dès le deuxième jeu offensif du match.

En relève, DeShone Kizer a vu 16 de ses 35 tentatives par la voie des airs être captées. Les Packers n'ont pas atteint le cap des 100 verges totales avant le troisième quart.

Les Vikings exclus

Jordan Howard a amassé 109 verges de gains par la course et a inscrit deux touchés et les Bears de Chicago ont refusé de rendre la tâche facile aux Vikings du Minnesota, en l'emportant 24-10, dimanche.

Les Vikings ont ainsi été exclus des éliminatoires.

Avec un gain des Eagles de Philadelphie aux dépens de Redskins de Washington, les Vikings (8-7-1) ont vu les Eagles s'emparer de la dernière place disponible et ont pris le chemin de la maison en se demandant ce qui a bien pu arriver à leur attaque, malgré le contrat de 84 millions US$ accordé à Kirk Cousins.

Tarik Cohen a inscrit le dernier majeur grâce à une courte course avec 7 : 46 à faire pour conclure en beauté une séquence de 16 jeux à l'attaque du côté des Bears (12-4), qui ont récolté leur meilleur dossier depuis la formation de 2006, qui avait atteint le Super Bowl. Ils sont remportés neuf de leurs 10 dernières rencontres.

Mitch Trubisky a complété 18 de ses 26 passes pour des gains aériens de 163 verges, alors que Cousins a, lui, amassé des gains de 132 verges en 20 passes.

Outre le seul touché des Vikings, une passe de deux verges à Stegon Diggs qui a réduit l'écart 13-10 au troisième quart, Dan Balley a réussi un placement de 45 verges.