Source ID:63bed327-9ef2-4a6a-b9a6-3443e72f4c18; App Source:alfamedia

Alouettes: Vernon Adams en furie contre les partisans

Vernon Adams n'a pu mener les Alouettes à... (PHOTO PC)

Agrandir

Vernon Adams n'a pu mener les Alouettes à la victoire, jeudi soir dernier, contre les Eskimos.

PHOTO PC

Prêt, pas prêt, c'est vendredi soir que Johnny Manziel obtiendra son premier départ avec les Alouettes et dans la Ligue canadienne de football. Personne n'a voulu le confirmer, mais c'est lui qui a pris l'essentiel des répétitions avec les partants de l'attaque, hier.

C'est donc dire que le souhait des partisans du club sera exaucé, eux qui ont scandé «We want Johnny» à plusieurs reprises au cours du match de jeudi dernier contre les Eskimos d'Edmonton.

Une réaction que n'a d'ailleurs toujours pas digérée Vernon Adams fils, qui était le quart partant lors de cette rencontre.

«Oui, ça m'a fait mal d'entendre ça. Je n'ai plus rien à dire ou à donner aux partisans de Montréal. Plus jamais. Leur comportement a été très irrespectueux. Ce n'était pas comme si je jouais mal. Je ne veux plus qu'ils me demandent quoi que ce soit, pas même la moindre petite pièce d'équipement», a dit Adams en entrevue avec La Presse, hier.

Ce n'était pas tant que les partisans n'appréciaient pas le jeu d'Adams. Ils voulaient plutôt voir la nouvelle acquisition de l'équipe à l'oeuvre. Mais selon Adams, ça ne change rien.

«Je me fous de ce qu'était la situation. C'était un manque de respect et ça m'a affecté. J'essayais quand même de réussir des jeux sur le terrain. Mais c'est correct, à l'avenir, je vais traiter les partisans comme ils m'ont traité, c'est tout.»

Adams a réussi 15 de ses 28 passes pour des gains de 217 verges et a ajouté 72 verges sur 8 courses. Il a marqué un touché au sol et a été victime d'une interception.

«Ma performance n'a pas été parfaite, mais je pense que j'ai joué un assez bon match dans l'ensemble. On a laissé des points sur le terrain pour plusieurs raisons, dont parce que certaines de mes passes manquaient de précision. On aurait dû marquer au moins 10 points de plus.»

Adams n'a pas tort. Mike Sherman a d'ailleurs reconnu que son équipe aurait pu l'emporter même si elle s'est finalement inclinée par trois touchés, 44-23, sa cinquième défaite en six matchs cette saison et sa 16e à ses 17 derniers au total.

«Je pense qu'on aurait pu gagner ce match grâce au jeu de Vernon. Il y a eu des passes qui ont été échappées, des bottés de précision qui ont été ratés, et on n'a pas bien géré le temps à la fin de la première demie. Vernon a assez bien joué pour nous permettre de l'emporter, mais on a été incapables d'en tirer profit», a dit l'entraîneur-chef.

Pas ici pour réchauffer le banc

Bien qu'il ne soit pas impossible qu'Adams joue vendredi soir, il serait extrêmement surprenant que Manziel ne soit pas le quart partant contre les Tiger-Cats de Hamilton, son ancienne équipe. «On n'a pas obtenu Johnny pour qu'il reste sur le banc», a résumé Sherman, hier.

«Je n'ai jamais senti le besoin d'annoncer qui serait mon quart partant, quel serait le bénéfice de le faire? Nous aurons deux quarts-arrières [vendredi soir] et celui qui nous donnera les meilleures chances de l'emporter sera le partant.»

Manziel a pris congé des journalistes, hier. Mais selon le coordonnateur offensif Khari Jones, l'ancienne super étoile de la NCAA se familiarise assez rapidement avec sa nouvelle équipe et, surtout, avec son nouveau livre de jeux.

«Ça se passe très bien. Johnny est un gars intelligent et son attitude a été irréprochable jusqu'à maintenant. Il s'est bien intégré au groupe et il travaille fort. Il pose beaucoup de questions durant nos réunions.»

«Si c'est lui qui joue vendredi soir, il connaîtra assez de jeux pour être efficace. On verra de quelle façon les choses progresseront durant la semaine et on s'ajustera en conséquence», affirme Khari Jones.

«Il est très concentré sur ce qu'il a à faire. C'était une journée de congé [dimanche], et il l'a passée au stade afin d'être bien préparé pour [hier]. Jusqu'à date, c'est un coéquipier exemplaire», a dit le centre-arrière Patrick Lavoie.

Lavoie a hâte de jouer aux côtés de Manziel dans un match, mais compatit tout de même avec Adams.

«Vernon n'a pas mal joué contre Edmonton. Il est dans une situation délicate. Que ce soit les médias, les joueurs ou n'importe qui d'autre, tout le monde sait que les clés sont à Johnny. Mais il doit continuer de travailler fort pour pouvoir obtenir sa chance, que ce soit ici ou ailleurs.»

À la lumière de ses propos, Adams choisirait probablement «ailleurs».

En bref

Les jours d'Ernest Jackson sont-ils comptés ?

Les Alouettes et leur DG Kavis Reed ont réalisé plusieurs transactions dernièrement, et la prochaine pourrait fort bien impliquer Ernest Jackson. Embauché en février 2017, Jackson n'a capté que 11 passes pour 131 verges en 6 matchs cette saison et n'a toujours pas inscrit un touché. Jackson se fait surtout remarquer pour les passes qu'il échappe depuis son arrivée avec l'équipe. Sans surprise, certains entraîneurs de l'équipe sont exaspérés par son improductivité, et l'arrivée du vétéran Adarius Bowman à Montréal pourrait mener à son départ.

Adarius Bowman « excité d'obtenir cette occasion »

Acquis des Blue Bombers de Winnipeg la semaine dernière, Adarius Bowman s'est entraîné avec les Oiseaux pour la première fois, hier. Comme Ernest Jackson, Bowman connaissait un lent début de saison avant d'être acquis par les Alouettes, n'ayant capté que 9 passes. Le receveur de 33 ans avait toutefois capté 120 passes pour 1761 verges et marqué 9 touchés en 2016. « J'ai été un peu surpris par la transaction, mais je suis excité d'être ici et d'obtenir cette occasion. Je n'ai pas perdu mon travail, j'ai seulement changé d'équipe. La vie continue ! » a commenté Bowman, obtenu en retour d'un choix conditionnel de 8e tour.

Un premier match pour T.J. Graham

Un autre receveur qui pourrait aider l'attaque est T.J. Graham. L'ancien des Bills de Buffalo devrait disputer son premier match en 2018 vendredi soir. Sur la liste des blessés pour les six premiers matchs de la saison, Graham s'est entraîné avec l'attaque régulière, hier. « Il est le joueur le plus rapide que j'ai vu depuis un bon moment. Il est capable de réussir de longs jeux grâce à cette vitesse, et on devra en tirer profit », a dit le coordonnateur offensif Khari Jones. Graham est un joueur similaire à Chris Williams, qui a été envoyé à Hamilton dans la transaction impliquant Johnny Manziel.

La saison de Mitchell White terminée ?

La première saison de Mike Sherman dans la LCF est marquée par les blessures, qui ne cessent de s'additionner. « Dans le sport professionnel, les blessures ne peuvent pas servir d'excuse. Il n'y aura pas une mention pour dire qu'on a eu beaucoup de blessés à côté de notre fiche dans le classement final », a dit Sherman. Jeudi soir, ce fut au tour du demi de coin Mitchell White de tomber au combat, une blessure qui a inquiété l'entraîneur des Alouettes au plus haut point. « Il a perdu la sensation dans ses extrémités pendant un moment, mais c'est revenu à la normale à l'hôpital. Je crois qu'il a subi une compression des vertèbres. Pour un entraîneur, c'est le pire scénario qu'on peut imaginer. C'était très effrayant », a raconté Sherman. La saison de Mitchell est vraisemblablement terminée.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer