Source ID:; App Source:

Alouettes: deux autres quarts en renfort

Le quart-arrière Kenny Hill tentera d'obtenir un poste... (Photo Ray Carlin, archives USA Today Sports)

Agrandir

Le quart-arrière Kenny Hill tentera d'obtenir un poste régulier avec les Alouettes.

Photo Ray Carlin, archives USA Today Sports

Durant de longues minutes, Mike Sherman et Kavis Reed ont discuté ensemble, mardi, au parc Hébert, où les Alouettes se sont entraînés. Les deux hommes, qui étaient en retrait de leurs joueurs, procédaient-ils à une nouvelle évaluation des effectifs?

Les doutes et les questions sont de plus en plus nombreux depuis que les Moineaux ont subi une raclée de 56-10 aux mains des Blue Bombers de Winnipeg, vendredi soir. Battus par un quart qui dispute sa première campagne dans la LCF, Chris Streveler, les Als pourraient-ils imiter les Bombers en remettant prochainement les clés de leur attaque à un jeune passeur?

Les Oiseaux ont ajouté deux autres quarts-arrières à leur formation au cours des derniers jours, ce qui porte le nombre à six. Mardi, l'organisation a rapatrié Vernon Adams fils, qui a maintenant changé d'équipe à quatre reprises depuis son arrivée dans la Ligue canadienne il y a un peu plus de deux ans.

Lundi, les Alouettes avaient annoncé la mise sous contrat de Kenny Hill, fils de l'ancien lanceur des Expos Ken Hill. Un ancien des Aggies de l'Université Texas A & M et des Horned Frogs de l'Université Texas Christian Université (TCU), Hill a connu une belle carrière dans la NCAA de 2013 à 2017.

«Je suis un quart capable de courir avec le ballon et je pense que je possède un bon bras. Je suis un joueur calme avec un bon contrôle de mes émotions. Lorsque je serai plus à l'aise avec le jeu et mon environnement, mes qualités de leader ressortiront davantage», a dit Hill, mardi.

Le passeur de 23 ans a totalisé 1127 verges au sol et a franchi la ligne des buts avec le ballon à 15 reprises dans la NCAA. Il a réussi 64,9% de ses passes pour des gains de 9192 verges, 64 touchés et 29 interceptions. À son premier départ chez les Aggies, Hill a éclipsé une marque d'équipe de Johnny Manziel en totalisant 511 verges par la passe.

«L'équipe m'a dit de me concentrer à apprendre le jeu et l'attaque dans l'équipe de développement et de travailler fort afin d'obtenir un poste de régulier», a expliqué Hill, qui n'était pas encore né lorsque son père était l'as de la rotation des Expos.

«J'ai regardé des vidéos de lui lorsqu'il jouait ici. Mon père m'a dit qu'il adorait Montréal. Que c'était un peu différent des États-Unis, mais que c'était un endroit où il faisait bon vivre. Je me promène beaucoup dans la ville depuis que je suis arrivé, il y a quelques jours, et j'aime beaucoup ce que je vois.»

Troisième départ pour Willy

Quant à lui, Adams n'était pas présent à la séance d'entraînement de mardi. Son embauche a été formellement annoncée en milieu d'après-midi. Le quart de 25 ans avait récemment été libéré par les Tiger-Cats de Hamilton après avoir fait partie des Roughriders de la Saskatchewan en 2017. Il a porté l'uniforme des Alouettes en 2016.

Hill, Adams, Drew Willy, Matt Shiltz, Garrett Fugate et Jeff Mathews sont actuellement tous sous contrat avec les Alouettes. Blessé au haut du corps, Shiltz a recommencé à lancer le ballon en solitaire, mardi. Willy effectuera quant à lui son troisième départ de la saison, samedi, à Regina.

«Ce sera très important d'amorcer le match en force. Si on peut marquer des points rapidement, on prendra confiance. On a commis trop d'erreurs d'exécution depuis le début de la saison, il faut s'assurer d'être tous sur la même longueur d'onde», a analysé Willy.

Cinq gardes sur la ligne

À ses deux premiers matchs de la saison, Willy a complété 41 de ses 60 passes pour 392 verges de gains, 2 touchés et une interception. À première vue, ce ne sont pas des statistiques si vilaines. Le hic, c'est qu'il a été victime de huit sacs et qu'il semble de moins en moins à l'aise derrière sa poche protectrice.

D'ailleurs, peu importe qui serait le quart de l'équipe, il en arracherait derrière une ligne qui continue de se chercher. Sherman a procédé à un autre changement, mardi, alors que Philip Blake a remplacé Xavier Fulton comme bloqueur à gauche.

De gauche à droite, le quintette est actuellement formé de Blake, Kirby Fabien, Kristian Matte, Ryan Bomben et Sean Jamieson - cinq joueurs qui sont normalement des gardes. On a demandé à Matte s'il y avait de la tension à l'intérieur du groupe compte tenu des difficultés qu'il connaît et des nombreux changements qu'il a subis depuis le début du camp.

«Je ne pense pas qu'il y ait de la tension, mais on est tous tannés de perdre. On n'a pas bien joué du tout la semaine passée et on essaie de trouver des solutions. On travaille fort et si on continue de le faire, on va s'en sortir.»

Prochain match: Alouettes c. Roughriders de la Saskatchewan à Regina, samedi à 21h




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer