Une chaîne de courriels déposés au tribunal montrent que les dirigeants des Falcons d'Atlanta se disaient inquiets en 2010 de la dépendance «excessive» de l'équipe envers les analgésiques pour soigner les joueurs et l'embarras potentiel que cette situation pourrait causer.

Jim Litke ASSOCIATED PRESS

Les dirigeants ont fait part de leur inquiétude après une vérification qui a révélé que l'équipe avait dépensé 81 000 $ US en ordonnances pour des médicaments pour les joueurs en 2009 - près de trois fois plus que la moyenne de la ligue.

Presque tous les destinataires de la chaîne de courriels - le propriétaire Arthur Blank, le président Rich McKay, le directeur général Thomas Dimitroff et le thérapeute sportif Marty Lauzon - sont toujours avec l'équipe, qui affrontera les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au Super Bowl, dimanche.

Les courriels ont été déposés dans un dossier du tribunal, jeudi, dans le cadre d'un procès intenté par les anciens joueurs de la NFL.