Il y a eu moins de blessures, incluant les commotions cérébrales, dans la Ligue nationale de football en 2016 ont annoncé les autorités du circuit.

Barry Wilner ASSOCIATED PRESS

Notant que les joueurs rapportent de plus en plus souvent les blessures à la tête, les dirigeants de la ligue ont dévoilé des données, jeudi, qui révèlent que le nombre de commotions cérébrales en saison régulière et en matchs éliminatoires est passé de 275 en 2015 à 244 en 2016.

En saison régulière seulement, on a compté 167 commotions cérébrales en 2016, 16 moins que lors de la saison précédente.

Les 275 commotions cérébrales répertoriées en 2015 ont représenté un sommet pour les cinq dernières années, et une augmentation de 69 par rapport à la saison précédente. Toutefois, les dirigeants de la NFL ont bonifié leurs protocoles de détection et d'examen des commotions cérébrales durant cette période.

Un changement de règlement visant à avancer à la ligne de 25 verges les remises en jeu lors de bottés de reprise non retournés, n'a eu que très peu d'incidences sur le nombre de commotions cérébrales. Celles-ci sont passées de 20 à 17 dans de telles circonstances.