Eli Manning a récolté 279 verges par la passe et les Giants de New York ont signé un premier gain cette saison, jeudi, l'emportant 32-21 face aux Redskins de Washington.

Publié le 25 sept. 2015
ASSOCIATED PRESS

Les Giants (1-2) parvenaient ainsi à rester aux commandes en fin de match. Lors des revers face aux Cowboys et aux Falcons, le club a laissé filer des avances lors du dernier quart.

> Le sommaire du match

«Les joueurs ont besoin du renforcement que ça amène de garder une avance en fin de match et d'en sortir vainqueurs», a mentionné l'entraîneur des Giants, Tom Coughlin.

Manning a rejoint 23 cibles sur 32, dont des passes de touché à Odell Beckham fils et Rueben Randle, au quatrième quart.

Randle a capté sept ballons pour 116 verges, tandis que Beckham en a cumulé 79 en sept attrapés.

Josh Brown a fourni des placements de 35, 36 et 48 verges pour les Giants (1-2).

Un touché de sûreté et une course fructueuse (Andre Williams, une verge) ont complété le tout pour les New-Yorkais, qui vont jouer leur prochain match à Buffalo, le 4 octobre.

La percée de Williams est survenue peu après une interception signée Prince Amukamara.

Pour les Redskins (1-2), le coup d'éclat a été l'oeuvre de Rashad Ross, qui a ramené un botté d'engagement sur 101 verges pour un touché.

Dustin Hopkins a réussi des placements de 37 et 44 verges. Amukamara et Uani Unga ont intercepté des passes de Kirk Cousins, qui a néanmoins obtenu 315 verges aériennes.

Les prochains adversaires des Redskins seront les Eagles de Philadelphie à Landover, le 4 octobre.