Source ID:; App Source:

Les Seahawks gagnent les éliminatoires 23-15

Le quart-arrière des Saints Drew Brees salue son... (Photo Steven Bisig, USA Today)

Agrandir

Le quart-arrière des Saints Drew Brees salue son opposant, le quart-arrière Russell Wilson à la fin de la rencontre.

Photo Steven Bisig, USA Today

Associated Press
SEATTLE

Marshawn Lynch a, une fois de plus, eu le dessus sur les Saints de La Nouvelle-Orléans en éliminatoires.

Ce dernier a amassé 140 verges par la course et deux touchés, Steven Hauschka a réalisé trois placements dans des conditions météorologiques difficiles et la défensive des Seahawks a muselé Drew Brees et les Saints de La Nouvelle-Orléans pour permettre à Seattle de l'emporter 23-15, samedi.

Les Seahawks disputeront le match de championnat de l'Association nationale pour la deuxième fois dans l'histoire de la concession. Ils accueilleront le gagnant du duel entre les 49ers de San Francisco et les Panthers de la Caroline. Les Seahawks ont atteint la finale d'association pour la dernière fois en 2005.

Les Seahawks n'ont pas cédé un pouce à l'adversaire en première demie. Ils ont aussi profité du premier match de plus de 100 verges de Lynch depuis la 10e semaine d'activités et du bref retour de Percy Harvin, qui a quitté le match en raison d'une commotion cérébrale.

Lynch a inscrit un touché sur une course de 15 verges en première demie et il a couronné la victoire des siens avec une course payante de 31 verges avec 2:40 à faire au match. Carroll a alors sauté dans les bras du coordonnateur offensif Tom Cable en guise de célébration.

«Il a joué comme une vraie bête, a déclaré l'entraîneur Pete Carroll à propos de la performance de Lynch. C'était une excellente manière de mettre fin au match et ça nous a donné tout ce dont nous avions besoin.»

Même si le touché déterminant de Lynch n'a pas été aussi spectaculaire que celui qu'il a inscrit en 2010 contre les Saints, celui-ci s'est avéré être plus important. Lynch a terminé le match avec 28 courses et il a fait oublier la performance en dents de scie du quart-arrière Russell Wilson. La ligne offensive des Seahawks a soulevé bien des interrogations avant le début des éliminatoires et celle-ci, mis à part le brio de Lynch, n'a rien fait pour faire taire ses détracteurs.

Wilson a raté cinq de ses six premières tentatives de passes en début de deuxième demie, mais il a complété une passe de 31 verges en direction de Doug Baldwin avec 2:57 à faire. Sur le jeu suivant, Lynch a profité d'une bonne couverture de Jermaine Kearse pour inscrire son deuxième touché de la rencontre. Wilson a réussi neuf de ses 18 tentatives de passes et n'a amassé que 103 verges, son plus bas total en carrière.

Brees, lui, a complété 24 de ses 43 tentatives de passes pour des gains de 309 verges et il a réduit l'écart dans les dernières minutes. Après le touché de Lynch, Brees a mené les Saints à un touché grâce à une séquence de neuf jeux et 80 verges couronnée par une passe à Marques Colston, alors qu'il ne restait que 26 secondes au cadran.

«On ne sait jamais combien de fois se représentera l'occasion à nouveau, a dit Brees. C'est ce qui rend la défaite plus difficile à accepter.»

Colston a ensuite recouvert le botté court, Brees a repris le ballon à sa ligne de 41 verges et il a complété une passe de huit verges à Jimmy Graham. Brees a par la suite repéré Colston près des lignes de côté. Au lieu de sortir en touche avec quelques secondes à faire, ce dernier a tenté une passe vers Darren Sproles à l'autre extrémité du terrain. Comme cette passe était vers l'avant, il a écopé une pénalité de passe illégale qui a écoulé les dernières secondes.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer