C'est dimanche qu'ont lieu les finales de division dans la LCF, alors qu'une participation au match de la Coupe Grey, qui sera présenté le 24 novembre à Regina, sera en jeu.

Publié le 17 nov. 2013
Miguel Bujold LA PRESSE

Dwight n'est pas impressionné

Avant de perdre un match qui n'avait aucune importance pour eux il y a deux semaines à Vancouver, les Stampeders avaient remporté neuf de leurs 10 rencontres précédentes. Leur demi offensif Jon Cornish est en nomination pour le titre du joueur par excellence de la ligue; Charleston Hughes est en compétition avec Chip Cox pour celui du meilleur joueur défensif; et grâce à Larry Taylor et à Rene Paredes, les unités spéciales des Stamps sont toujours dangereuses. Mais tout cela n'impressionne pas beaucoup leur ancien porte-couleurs Dwight Anderson. «On possède la meilleure équipe de toute façon. Les Stampeders sont nuls», a lancé le demi défensif après que ses Roughriders eurent perdu 29-25 à Calgary, le 26 octobre.

Ricky Ray au sommet de son art

Certains observateurs croyaient que Ricky Ray était sur son déclin il y a quelques années. Le DG des Eskimos d'Edmonton de l'époque, Eric Tillman, était de ce groupe, lui qui a échangé Ray aux Argonauts en 2011. La suite a démontré que le quart-arrière n'était pas tout à fait au bout du rouleau: il a gagné la Coupe Grey l'année dernière, et a lancé 21 passes de touché contre seulement deux interceptions en 10 matchs cette saison. Ray a été nommé le joueur par excellence de la division Est, même s'il a raté huit des 18 matchs des Argos.

Un avantage du terrain minime

Les Argonauts et les Stampeders joueront à domicile, mais il ne s'agira pas d'un très grand avantage. La foule au Rogers Center à Toronto est la plus amorphe de la LCF et les bancs vides se comptent par milliers. Il devrait y avoir un peu plus de spectateurs pour la finale de l'Est, mais c'est en partie parce que les partisans des Tiger-Cats n'auront pas à se déplacer très loin afin d'assister au match, Hamilton étant à une heure d'auto de la Ville reine. Les partisans qui se déplacent le plus souvent à l'étranger afin de voir les matchs de leur équipe préférée sont toutefois ceux des Roughriders. Et il devrait y en avoir des milliers au McMahon Stadium, demain. Au fait, la fiche des équipes qui ont disputé une finale de division à domicile au cours des 10 dernières années n'est que de 12-8, ce qui prouve que ce n'est pas un aussi grand avantage qu'on le laisse souvent croire.

Des cartes cachées

On connaît tous le talent de joueurs étoiles comme Ray, Cornish, Kory Sheets et Darian Durant. Mais c'est souvent le proverbial héros obscur qui fait la différence au cours d'un match éliminatoire. Cinq joueurs des Tiger-Cats ont totalisé plus de verges par la passe que lui en 2013, mais Samuel Giguère pourrait causer des ennuis aux Argonauts. Le Québécois a capté cinq passes contre les Alouettes, dimanche dernier, et s'améliore constamment depuis qu'il est arrivé dans la ligue, il y a deux ans. Un peu comme l'est Giguère à Hamilton, Geroy Simon est maintenant un joueur de soutien chez les Roughriders. L'un des meilleurs receveurs de l'histoire, Simon peut toutefois changer l'allure d'un match avec quelques attrapés.

Les mêmes équipes finalistes?

Avant de s'incliner devant les Alouettes lors des finales de 2009 et de 2010, les Roughriders avaient surpris les Stampeders en finale de l'Ouest. Peuvent-ils répéter l'exploit une troisième fois? L'équipe en vert et blanc imitera-t-elle les Lions de 2011 et les Argonauts de 2012 en disputant le match de la Coupe Grey devant ses partisans, à Regina? On saura la réponse dans quelques heures.

Imitera-t-il Calvillo?

Comme l'a fait Anthony Calvillo pendant l'ère Trestman, Ray, qui a fêté ses 34 ans le mois dernier, pourrait fort bien connaître les meilleurs moments de sa carrière dans la deuxième moitié de la trentaine. Pourrait-il devancer Calvillo dans le livre des records? Il devrait probablement disputer au moins sept autres saisons afin d'y parvenir. Il est actuellement à 204 passes de touché (455-251) et 32 350 verges (79 816-47 466) des marques de Calvillo.

Nos prédictions

Finale de l'Est

Hamilton 24, Toronto 33

Finale de l'Ouest

Saskatchewan 22, Calgary 27