Source ID:380191; App Source:cedromItem

La tertiaire des Alouettes en pleine progression

La ligne tertiaire des Alouettes affiche une cohérence... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

La ligne tertiaire des Alouettes affiche une cohérence surprenante. Le demi de coin Geoff Tisdale (à gauche) et le maraudeur Mike Edem en sont à leur première saison avec l'équipe.

Photo David Boily, La Presse

(Sherbrooke) Quatre des cinq membres permanents de la tertiaire des Alouettes en 2012 sont encore avec l'équipe, mais l'unité devrait être méconnaissable lorsque la saison commencera dans deux semaines.

Kyries Hebert a été muté à un poste de secondeur, tandis que Jerald Brown et Seth Williams soignent des blessures. Et il serait étonnant que Brown et Williams retrouvent leur poste de partant lorsqu'ils seront en santé. Car plus le camp progresse, mieux la tertiaire joue.

C'est tout de même surprenant. Geoff Tisdale (demi de coin du côté court), Byron Parker (demi de coin du côté large) et Mike Edem (maraudeur) n'étaient même pas avec l'équipe l'année dernière. Ed Gainey (demi défensif du côté court) était un réserviste, et Billy Parker (demi défensif du côté large) occupait une autre position.

«C'est incroyable, je n'arrive pas à croire que notre chimie soit déjà aussi bonne. C'est ma sixième saison dans la LCF et je n'ai jamais rien vu de semblable», a lancé Tisdale, ancien porte-couleurs des Stampeders de Calgary et des Tiger-Cats de Hamilton, hier.

«Notre défense est composée de plusieurs joueurs qui ont cinq saisons ou plus d'expérience. Et cette expérience est la chose qui ressort le plus, selon moi. On compte sur plusieurs très bons athlètes, mais l'expérience de notre défense est assez unique», a ajouté le demi de coin.

Billy et Byron Parker (il y a aussi les réservistes Keynan Parker et Michael Parker, mais les quatre joueurs n'ont aucun lien de parenté) et Tisdale totalisent 17 saisons d'expérience. En contrepartie, Edem et Gainey ne sont âgés que de 23 ans.

«En plus d'être très talentueux, ils veulent apprendre et apprécient les conseils des joueurs plus expérimentés. Ed et Mike sont deux athlètes formidables, qui ont le potentiel pour connaître de très belles carrières», estime Tisdale.

Certains membres de l'équipe auraient d'ailleurs aimé voir Gainey obtenir sa chance comme partant, la saison dernière. Il y a au moins une équipe de la ligue qui a tenté de l'obtenir par voie de transaction au cours de la saison morte.

Troisième espoir sélectionné au repêchage canadien du mois dernier, Edem a connu un excellent début de camp. Il n'est par contre pas heureux de son rendement des derniers jours.

«Je ne suis pas satisfait du tout. Les choses ne vont pas très bien, je commets trop d'erreurs. Et lorsque nous en commettons dans cette ligue, les quarts-arrière ne ratent pas l'occasion de nous le faire payer.»

Edem a évidemment encore plusieurs choses à apprendre. Il n'en demeure pas moins que les Canadiens qui réussissent à se tailler une place de partant dès leur arrivée sont rares. Qu'il ait réussi cet exploit démontre qu'il a un potentiel certain.

«Je ne m'y attendais pas. Je dois toutefois travailler fort en espérant que ce sera suffisant pour conserver mon poste. C'est à moi de prouver que les entraîneurs ont pris la bonne décision», a dit Edem, qui semble un peu dur avec lui-même.

Des secondeurs habiles en couverture

Au football canadien, les secondeurs extérieurs sont souvent appelés à se replier en couverture. Avec Hebert et Chip Cox, les Alouettes sont très bien pourvus à cette position. Hebert a presque toujours été un maraudeur, et Cox a commencé sa carrière au poste de demi défensif.

La première unité défensive des Als peut donc compter sur sept joueurs habiles en couverture, une situation inhabituelle dans la LCF. Et c'est sans parler de Brown et de Williams, qui ajouteront de la profondeur au groupe lorsqu'ils seront capables de jouer.

L'entraîneur-chef Dan Hawkins semble aimer ce qu'il voit de sa défense et de sa tertiaire, mais ajoute un bémol.

«Notre tertiaire a rabattu quelques passes aujourd'hui [hier] et a réussi deux interceptions. On met toutefois l'accent sur l'importance de tirer profit de ces revirements depuis le début du camp. On espère voir notre défense inscrire des points au tableau indicateur lorsque l'occasion se présentera. Je le dis souvent, ce n'est pas illégal de marquer en défense.»

Avec tout le talent que l'on trouve dans la tertiaire et chez les secondeurs, vous pouvez parier que les Oiseaux marqueront quelques touchés en défense au cours des prochains mois.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Mathieu Boulay quitte le camp des Alouettes

    Sports

    Mathieu Boulay quitte le camp des Alouettes

    Alors que s'amorce la deuxième semaine du camp d'entraînement des Alouettes de Montréal, au Coulter Field de l'Université Bishop's, le Sherbrookois... »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer