Les Colts d'Indianapolis se sont assurés d'obtenir le premier choix de la prochaine séance de repêchage en avril en s'inclinant 19-13 devant les Jaguars de Jacksonville dimanche, mettant ainsi la table pour l'arrivée du quart étoile de l'Université Stanford Andrew Luck.

Publié le 1er janv. 2012
ASSOCIATED PRESS

Maurice Jones-Drew a obtenu un sommet personnel de 169 verges au sol cette saison, s'assurant du même coup d'obtenir le titre chez les demis offensifs de la NFL. Il a également brisé la marque de concession pour les gains au sol au cours d'une même saison, détenue jusqu'ici par Fred Taylor.

Les Jaguars (5-11) sont devenus les premiers adversaires de la section sud de l'Association américaine à balayer les Colts (2-14) depuis 2002, et ont offert un beau cadeau départ au propriétaire sortant Wayne Weaver.

Les Colts ont cependant été les grands gagnants de la rencontre. Les Colts auraient pu glisser au deuxième rang de la prochaine séance de repêchage s'ils avaient battu les Jaguars, dimanche. Le propriétaire des Colts Jim Irsay aura plutôt l'option de sélectionner Luck et d'offrir à son club un jeune quart qui pourra apprendre dans l'ombre du quadruple joueur par excellence de la NFL Peyton Manning.

Manning est demeuré sur les lignes de côté toute la saison après avoir subi une opération au cou, et il a été aux premières loges pour l'exploit de Jones-Drew.

Ce dernier a entamé la journée avec une bonne avance au chapitre des verges de gains au sol. Et lorsqu'on a appris que LeSean McCoy, des Eagles de Philadelphie, et Arian Foster, des Texans de Houston, étaient inactifs, le titre a paru encore plus accessible au porteur de ballon étoile des Jaguars.

Cependant, Jones-Drew a refusé de s'arrêter là. Il a discuté plus tôt durant la semaine du cachet spécial que revêtait la possibilité qu'il puisse briser la marque de 1572 verges de gains au sol de Taylor, réalisée en 2003.

Il l'a fait à sa façon, en acceptant une remise au troisième quart avant de filet du côté gauche, où il a brisé un plaqué avant d'engranger 56 verges de gains. Il s'agissait de sa plus longue course en plus de deux saisons.