Source ID:; App Source:

Les Bears sont toujours vivants

Greg Olsen salue la foule après avoir capté... (Photo: AP)

Agrandir

Greg Olsen salue la foule après avoir capté une passe de touché de Kyle Orton.

Photo: AP

Associated Press
Chicago

Robbie Gould a réussi un placement de 38 verges avec 11:28 à faire à la prolongation et les Bears de Chicago ont battu les Packers de Green Bay 20-17, lundi, pour préserver leurs chances de participer aux matches d'après-saison.

Alex Brown a bloqué une tentative de placement de 38 verges de Mason Crosby avec 18 secondes à faire au match pour conserver l'égalité 17-17 et forcer la prolongation.

La température annoncée de - 17 degrés Celcius était la plus froide de l'histoire du Soldier Field de Chicago pour une renconte des Bears, du moins depuis la mise en place d'un registre en 1963. L'habileté des deux équipes à évoluer par des températures glaciales a donc été mise à rude épreuve puisque le facteur éolien a fait descendre le thermomètre jusqu'à - 25 degrés Celcius.

En prolongation, le quart Kyle Orton a effectué une passe de 17 verges à Greg Olsen et une pénalité de 15 verges au joueur défensif Aaron Rouse a permis aux Bears de progresser jusqu'à la ligne de 35 des Packers.

Une passe de 14 verges en direction du demi offensif Matt Forte a ensuite mis la table pour Gould. Ce dernier a réalisé le botté de la victoire en prolongation pour un deuxième match consécutif.

Forte a marqué un touché déterminant sur une course de trois verges à 3:11 du quatrième quart pour créer l'égalité à 17-17.

Une défaite lundi face aux Packers éliminait automatiquement les Bears des matches éliminatoires.

Les Bears (9-6), qui sont toujours dans la course à l'obtention d'une place en matches éliminatoires dans la section Nord de l'association nationale après la défaite des Vikings du Minnesota aux dépens des Falcons d'Atlanta dimanche, ont remporté un troisième match consécutif après avoir surmonté un déficit de 14-3 à la mi-temps.

Les Packers (5-10) ont dominé les deux premiers quarts, mais ces derniers ont encaissé un cinquième revers de suite après avoir rossé les Bears 37-3 au Lambeau Field en novembre.

Si les Bears gagnent à Houston dimanche prochain et que les Vikings perdent à domicile face aux Giants, la troupe de l'entraîneur Lovie Smith remportera le titre de la division Nord de l'association nationale. Les Vikings détiennent toutefois le bris d'égalité face aux Bears, ce qui signifie que si les deux équipes remportent leur match ce dimanche, Minnesota obtiendra son laisser-passer.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer