(Monte Zoncolan) Le cycliste italien Lorenzo Fortunato a filé seul vers la victoire lors de la 14e étape du Tour d’Italie après avoir gravi l’intimidant Monte Zoncolan, samedi, tandis qu’Egan Bernal creusait l’écart à plus d’une minute en tête du classement général de la compétition.

Associated Press

Fortunato, qui fait partie de l’équipe Eolo-Kometa, a lancé une attaque avec environ 2 km à négocier au parcours de 205 km qui a commencé à Cittadella. Il a ainsi signé sa première victoire d’étape en carrière dans une épreuve majeure, après avoir dominé l’un des cols les plus prestigieux du Giro.

De plus, c’était la première victoire de Fortunato en plus de huit ans, puisqu’il a triomphé pour la dernière fois chez les juniors.

Jan Tratnik a terminé deuxième, à 26 secondes. Les deux hommes ont largué leur groupe en échappée peu avant d’entreprendre l’ascension du Zoncolan, qui est recouvert de neige.

Alessandro Covi a complété le podium, à 59 secondes de Fortunato.

Bernal a lancé son attaque dans le brouillard au sommet et terminé quatrième, creusant ainsi l’écart en tête à 1:33 devant son principal poursuivant, Simon Yates, qui est maintenant deuxième.

PHOTO LUCA BETTINI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Egan Bernal

Bernal, le champion du Tour de France en 2019, dispose d’un coussin de 1:51 devant le détenteur de la troisième place, Damiano Caruso

Pour sa part, le Québécois Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) a terminé 111e, à 35:35 de Fortunato, et il occupe le 144e échelon au classement cumulatif.

Le Giro se terminera le 30 mai à Milan, avec la tenue d’un contre-la-montre individuel.