(Turin) L’Italien Filippo Ganna a offert une performance à la hauteur des attentes et signé la victoire lors du contre-la-montre présenté en lever de rideau du Tour d’Italie, samedi, après avoir devancé son plus proche poursuivant par 10 secondes.

The Associated Press

Ganna, le champion du monde en titre de contre-la-montre, portera donc le maillot rose remis au meneur lors de la deuxième étape.

Plusieurs s’interrogeaient sur la forme physique de Ganna avant le Giro, mais le cycliste de l’équipe Ineos Grenadiers a pulvérisé ses rivaux sur le parcours de 8,6 km qui serpentait les rues de Turin. Il l’a d’ailleurs complété en huit minutes et 47 secondes.

« Enfin, j’ai gagné un autre contre-la-montre. Ça faisait longtemps, s’est exclamé Ganna. Je suis très heureux. J’avais l’impression que je n’étais pas prêt pour cette course. Je n’étais pas dans le bon état d’esprit, après le Tour de Romandie. Mais je suis de retour ! »

PHOTO MASSIMO PAOLONE, ASSOCIATED PRESS

Son compatriote Edoardo Affini et lui ont été les deux seuls cyclistes à conclure l’épreuve sous la barre des neuf minutes. Le Norvégien Tobias Foss a fini troisième, à 13 secondes de Ganna.

Des spectateurs, portant le masque et respectant la distanciation physique, bordaient les rues. Ganna a révélé qu’ils l’avaient aidé à gagner, après que sa radio ait rendu l’âme.

« J’ai commencé l’épreuve avec une petite radio, mais je n’entendais rien. Je me suis donc dit que je devais tout donner, et écouter la réaction des gens en bordure de la route. S’ils m’encourageaient, alors je savais que j’avais le bon rythme. C’est comme ça que j’ai obtenu cette belle victoire », a raconté Ganna.

La plupart des favoris pour gagner le Giro ont été relégués à 40 secondes de Ganna, dont son coéquipier chez Ineos, Egan Bernal, le double champion de l’évènement Vincenzo Nibali, et celui qui a terminé deuxième l’an dernier, Jai Hindley.

Pour sa part, le Québécois Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) a terminé au 110e échelon, à 57 secondes de l’Italien.

Ganna, qui est âgé de 24 ans, a aussi porté le maillot rose au Giro l’an dernier, après avoir remporté le contre-la-montre qui a donné le coup d’envoi à la compétition. Le Tour d’Italie avait été reporté en octobre, à cause de la pandémie de coronavirus.

La deuxième étape prévue dimanche se déroulera essentiellement sur le plat, et elle reliera les villes de Stupinigi et Novara sur 179 km.

Le Girod’Italie se terminera le 30 mai à Milan, avec un autre contre-la-montre individuel.