Le prince de la Formule 1, Bernie Ecclestone, n'est pas prêt à céder son trône. Le détenteur des droits commerciaux de la F1, qui aura 80 ans le 28 octobre, soutient qu'il ne peut tout simplement pas arrêter.

MONVOLANT.CA

«Pour moi, la retraite signifie la mort, a-t-il déclaré à l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag. Quand je vais me lever un matin et que je n'aurai plus de problèmes à régler et plus rien à m'inquiéter, ça ne vaudra alors plus la peine de me réveiller.»

 

Ecclestone mène la F1 d'une main de fer depuis la fin des années 70, d'abord à la tête de la Formula One Constructors' Association (FOCA), avec qui il a négocié les premiers contrats de télédiffusion, ensuite à la présidence de la Formula One Management (FOM), qu'il dirige toujours aujourd'hui.

 

Le milliardaire britannique n'est effet manifestement pas prêt à se louer une chambre dans une résidence du troisième âge, lui qui a incidemment confirmé sa relation avec Fabiana Flosi, une jeune femme de 30 ans impliquée dans le marketing du Grand Prix du Brésil.

 

Les deux tourtereaux, qui ont ainsi presque 50 ans d'écart, ont souvent été vus ensemble récemment. Ils vivent à Londres, selon Ecclestone.

 

Le grand argentier de la F1 avait divorcé en mars 2009 de l'ancien top model croate Slavica Radic l'année dernière, après 23 ans de mariage et deux enfants, Tamara et Petra.