« Il y a encore des interrogations » concernant la participation du septuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton, déclaré positif à la COVID-19 le 30 novembre, au Grand Prix d’Abou Dabi de vendredi à dimanche, a indiqué son directeur Toto Wolff mercredi.

Agence France-Presse

« Il reste des interrogations concernant qui sera dans la voiture ce week-end à Abou Dabi », pour le dernier Grand Prix de la saison 2020, explique l’Autrichien dans un communiqué. « L’état de santé de Lewis s’améliore mais nous ne saurons que plus près (du Grand Prix) s’il sera au volant. »

« Nous ferons tout notre possible pour le faire monter dans la voiture et nous savons qu’il est déterminé à revenir le plus vite possible, termine Wolff. Mais sa santé est notre principale priorité, nous verrons donc quelle est la situation et nous prendrons ensuite une décision. »

Isolé depuis dix jours à Bahreïn, où se sont tenus deux Grands Prix ces deux dernières semaines et où il a été déclaré positif, le pilote Mercedes pourrait au plus tôt rejoindre Abou Dabi jeudi s’il était de nouveau négatif.  

Les essais libres débutent vendredi mais le règlement lui permettrait de ne pas prendre le volant avant les qualifications samedi à 17 h (8 h heure de Montréal).

Si le champion en titre n’était pas en mesure de prendre la piste, il serait remplacé, comme lors du Grand Prix de Sakhir le week-end dernier, par le Britannique George Russell, habituel pilote chez Williams.  

C’est d’ailleurs sous les couleurs de Mercedes que Russell répondra lors de la traditionnelle conférence de presse ce jeudi, suppléé chez Williams par le Britannique Jack Aitken.

Hamilton, âgé de 35 ans, a donné de ses nouvelles dans une courte vidéo publiée sur Instagram mardi soir. Il explique avoir passé « une semaine parmi les plus dures (qu’il a) vécues depuis longtemps » mais s’être réveillé en forme ce jour-là et avoir repris l’entraînement physique.

Russell, âgé de 22 ans, a fait forte impression dans la Mercedes à Sakhir et aurait pu gagner sans un arrêt aux puits raté par son équipe puis une crevaison qui l’ont relégué à la neuvième place.  

Aitken, 25 ans, s’est lui classé 16e et avant-dernier pour sa première en F1.

Le Français Romain Grosjean est par ailleurs forfait, rentré en Suisse afin de soigner ses brûlures aux mains après son accident au départ du Grand Prix de Bahreïn le 29 novembre. Il est remplacé chez Haas par le Brésilien Pietro Fittipaldi, 24 ans, qui s’est classé 17e et dernier pour ses débuts en Grand Prix dimanche.