(Charlotte) L’ancien champion de la série NASCAR Matt Kenseth sortira une nouvelle fois de sa retraite pour se joindre à l’équipe Chip Ganassi en remplacement du pilote congédié Kyle Larson.

Jenna Fryer
Associated Press

Larson a perdu son emploi il y a deux semaines après avoir utilisé une insulte raciale lors d’une course virtuelle. Bien que le pilote de développement de Ganassi, Ross Chastain, était censé être le principal candidat pour remplacer Larson dans la Chevrolet no 42, l’équipe a plutôt annoncé qu’elle fera appel au double vainqueur du Daytona 500.

« Je pense que Matt nous donne les meilleures chances de gagner, de rouler devant et de batailler pour les victoires, a précisé Ganassi à l’Associated Press. J’ai toujours eu pour mantra de tenter de miser sur le meilleur pilote disponible, et c’est le meilleur pilote en ce moment. Et il apporte à nos commanditaires ce dont ils ont besoin en ce moment. La stabilité. Pas d’histoire. Homme de famille. Gagnant du Daytona 500. Vainqueur du championnat. »

PHOTO D’ARCHIVES MATT SULLIVAN, AFP

Kyle Larson a perdu son emploi il y a deux semaines après avoir utilisé une insulte raciale lors d’une course virtuelle.

Kenseth fait partie d’une classe de pilotes qui comprend les membres du Temple de la renommée Dale Earnhardt, Jeff Gordon, Richard Petty et David Pearson en tant que seuls concurrents à avoir gagné un championnat de la série, l’honneur de la recrue de l’année et le Daytona 500.

Ganassi a ajouté que l’équipe demanderait à la série NASCAR une dérogation pour permettre à Kenseth, le champion de la Coupe 2003, de concourir pour le titre cette saison. La série NASCAR n’a tenu que quatre de ses 36 courses avant la suspension de la saison en raison de la pandémie de coronavirus.

Kenseth a pris sa retraite de l’équipe Joe Gibbs à l’issue de la saison 2017, mais il est revenu disputer 15 courses avec l’équipe Roush Fenway Racing, son équipe d’origine, en 2018. Il a eu 48 ans le 10 mars.

Il a été nommé la recrue de l’année en 2000 au volant de Roush, où il a remporté son seul championnat. Il totalise 39 victoires en carrière et a remporté le Daytona 500 en 2009 et 2012.