L'organisation qui chapeaute le sport automobile sur la planète a indiqué qu'un système de protection du cockpit sera ajouté aux bolides de Formule 1, mais ce ne sera pas avant la saison 2018, puisque des tests doivent encore être effectués.

Publié le 28 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe stratégique de la F1, dont font partie le patron de la F1, Bernie Ecclestone, six équipes de tête ainsi que le président de la FIA, Jean Todt, ont donné leur approbation à l'issue d'une rencontre qui s'est déroulée à Genève, en Suisse. Les pilotes, qui se sont presque tous exprimés en faveur du concept de « halo » jeudi, espéraient qu'il soit adopté en prévision de la prochaine campagne.

La FIA a mentionné qu'à cause des échéanciers très courts avant le début de la prochaine saison, « ce serait préférable » d'utiliser le reste de la présente saison ainsi que le début de la suivante pour étudier davantage « le plein potentiel de toutes les options présentes sur la table avant de prendre une décision finale ».

photo Andrew Boyers Livepic, archives REUTERS

Le « halo » fera son apparition sur les bolides en 2018.