(Tampa) Pascal Siakam a marqué 36 points en trois quarts de jeu et les Raptors de Toronto ont lessivé les Warriors de Golden State 130-77, vendredi soir.

Dick Scanlon
Associated Press

Les Raptors ont réussi 53,4 % de leurs tirs du terrain pendant la rencontre et ils ont gagné pour seulement une deuxième fois en 15 matchs.

Les Torontois ont même pris les devants par 61 points avec 6 : 29 à écouler. Il s’agit de la victoire la plus décisive de la saison dans la NBA.

Les Mavericks de Dallas avaient gagné par 51 points contre les Clippers de Los Angeles, le 27 décembre.

Il s’agissait également de la plus imposante victoire de l’histoire des Raptors. La formation torontoise avait établi son record d’équipe la saison dernière, en défaisant les Pacers de l’Indiana par 46 points.

Gary Trent fils, qui avait réussi un sommet en carrière avec 31 points, mercredi, a conclu la partie avec 24 points alors qu’OG Anunoby en a ajouté 21 pour les Raptors.

Andrew Wiggins a été le meneur offensif des Warriors avec 15 points, tous inscrits en première demie.

La troupe de Steve Kerr s’est inclinée pour une septième fois en huit matchs. Elle était privée des services de Stephen Curry et de Draymond Green.